Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jouets de "genre" : une petite fille met un coup de pied dans la fourmilière

Les petites filles sont-elles "condamnées" à jouer toute leur enfance à la dînette et à la poupée, et les garçons sont-ils, eux aussi contraints, de ne jouer qu'avec des voitures et des jeux de construction ?
Les petites filles sont-elles "condamnées" à jouer toute leur enfance à la dînette et à la poupée, et les garçons sont-ils, eux aussi contraints, de ne jouer qu'avec des voitures et des jeux de construction ?

Qui a dit que les poupées étaient réservées aux fillettes et les super-héros aux garçons ? Pour Maggie, une petite fille de sept ans, cela relève de l'absurde. Et elle n'a donc pas hésité à le dire, obligeant un grand magasin à s'excuser.

A celles et ceux qui se demanderaient s'il y a un âge pour comprendre que la société fait clairement une différence entre les hommes et les femmes, une fillette au prénom de Maggie vous répondra "non".

"N'importe qui peut aimer les super-héros, ils sont stupides, non ?'"

A moins d'un mois des cadeaux Noël, les magasins de jouets font leur stock : poupées, jeux de constructions, puzzles... Alors qu'elle était dans un magasin avec sa mère, Maggie, tout juste sept ans, n'a pas vu d'un très bon oeil qu'on catégorise les jouets selon le sexe de l'enfant. Sa mère a immortalisé la colère de sa fille via une photo postée sur Twitter. On la voit avec un réveil de super-héros entre les mains sur lequel est inscrit la mention "des cadeaux amusants pour garçons". Maggie, visiblement pas de cet avis, fait les gros yeux. La mère de cette jeune féministe a expliqué au site BuzzFeed qu'"elle a repéré le panneau avant moi et me l'a montré avec indignation en disant : 'Mais c'est faux ! N'importe qui peut aimer les super-héros, ils sont stupides, non ?'"

La photo n'a pas mis beaucoup de temps a être relayée sur les réseaux sociaux. Ce (petit) buzz a contraint Tesco à s'exprimer : "Ce réveil ferait un excellent cadeau pour les filles comme pour les garçons. Le panneau a été retiré et nous sommes désolés s'il a causé la moindre confusion."

Les jouets "de filles" et de "garçons" : des stéréotypes qui ont la peau dure

Via cette réflexion, la petite Maggie vient (encore) de soulever le problème des "jouets de fille" et des "jouets de garçon". A croire qu'il n'y a que les poupées qui intéressent les fillettes, et les voitures, les garçons. Une catégorisation qui les enferme dans une "habitude" misogyne. Néanmoins, certains magasins tentent de revoir leur copie. Comme le rapporte le site Slate, en 2012 par exemple, le magasin Top Toys (grand distributeur de jouets en Suède) a publié son catalogue de Noël sans les stéréotypes habituels liés au sexe. On y voit donc un petit garçon en train de s'occuper d'une poupée, et une jeune fille en train de manier une mitraillette. En France, on attend toujours que cela se démocratise...

"Les étiquettes des magasins sont stupides"

Toujours à BuzzFeed, la mère de Maggie a également expliqué que sa fille ne souhaitait pas faire de différence entre les jeux dits "de filles et de garçons" et qu'elle s'amuse aussi bien "avec les super-héros, 'Doctor Who', 'Minecraft', les dragons, les squelettes et les zombies (elle a eu un gâteau en forme de cimetière pour son anniversaire !), mais aussi 'La Reine des Neiges', les princesses, les chatons..." Avant d'ajouter qu'"elle pense juste que les étiquettes des magasins sont stupides."

Un avis que nous n'irons pas contredire.

J.D

À ne pas rater