Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Josiane Balasko et la chirurgie : "J'en avais marre de ressembler à Coluche"

Pas langue de bois pour un sou, Josiane Balasko n'a jamais caché avoir eu recours à la chirurgie esthétique. Plus jeune, elle s'est fait refaire le nez. Sur "Le Divan" de Marc-Olivier Fogiel, sur France 3, elle explique qu'elle "en avait marre de ressembler à Coluche".

Dans sa nouvelle émission diffusée le mardi en deuxième partie de soirée sur France 3, Marc-Olivier Fogiel invite les célébrités à s'allonger sur le divan. Carrière, amours, amitiés, les sujets s'enchaînent dans une ambiance qui pousse à la confidence.

Dernière célébrité à s'être rendue sur le plateau du "Divan", Josiane Balasko. Celle qui fêtera ses 65 ans le 15 avril a toujours été une grande gueule, le genre d'actrice sans tabou qui parle sans fard de son physique et de ses rôles.

Abonnée au personnage de la bonne copine au physique un peu ingrat, elle en a fait une vraie force, en s'illustrant parmi la troupe du Splendid. Auteur, elle jouait déjà son premier spectacle à 22 ans, dans les cafés-théâtres de la capitale. C'est là aussi que Michel Colucci, aka Coluche, a fait ses débuts.

Entre eux, une jolie amitié s'est nouée. Une relation qu'elle évoque pour Marc-Olivier Fogiel. "C'était vraiment un phare, Michel. Quand il est parti, il y a une grosse lumière qui s'est éteinte."

Josiane Balako à propos de Coluche : "On se rassemblait"

D'ailleurs, entre eux, il y avait comme un petit air de famille. "On se ressemblait. Je m'étais fait refaire le pif parce que j'en avais marre de ressembler à Michel. Il m'avait dit, un jour : 'Tu cherches à être belle ?' Je lui ai répondu : 'Non, j'ai plus envie de te ressembler, c'est différent.'"

De l'humoriste, Josiane Balasko dit que c'était "quelqu'un de tendre, d'assez pudique, qui masquait sa pudeur derrière des grosses conneries, mais qui avait des petites attentions pour ses amis."

Ensemble, ils ont tourné plusieurs fois au cinéma. Dans "Sac de noeuds", la première réalisation de Josiane Balasko, mais aussi dans "Le maître d'école" de Claude Berri, dans lequel elle jouait une prof déprimée qui drague un instituteur, incarné par Coluche.

"C'est drôle parce qu'à l'époque, avec Michel, on s'était engueulé et on ne se parlait plus depuis quelque temps", a-t-elle confié au Parisien en 2010. "Ça nous arrivait souvent, pour des bêtises. Coluche était très chef de bande et moi, j'aimais pas trop être commandée par le chef (Rire)." Ce qui ne les a pas empêchés de vite se réconcilier et de s'amuser sur le tournage.

Josiane Balasko, invitée du "Divan", à découvrir demain à partir de 23h15 sur France 3.

À ne pas rater