Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Joséphine s'arrondit : Marilou Berry dans tous ses états

4 photos
Lancer le diaporama

La grossesse était la suite logique des aventures de la truculente Joséphine qui avait enfin réussi à trouver un amoureux. "Joséphine s'arrondit" conte donc celle de la trentenaire, évidemment totalement dépassée par les événements.

Depuis deux ans, Gilles (homme-parfait-non-fumeur-bon-cuisinier-qui aime-les-chats) et Joséphine jouée par Marilou Berri (fille-attachiante-bordélique-mais-sympathique) s'aiment. Tout est parfait. Jusqu'à une nouvelle inattendue : ils seront bientôt trois. Ne pas devenir comme sa mère, garder son mec et devenir une adulte responsable, tout un tas d'épreuves que Joséphine va devoir affronter, avec Gilles... à leur manière.

Evidemment, "Joséphine s'arrondit" qui raconte la grossesse de l'héroïne popularisée par la bande-dessinée de Pénélope Bagieu et portée à l'écran par Marilou Berry, est une caricature quasiment pure et dure parce que c'est le décalage qui crée les situations les plus drôles. Joséphine étant extrême à tous les niveaux, il était évident qu'elle était tout simplement incapable de vivre une grossesse apaisée et sereine.

La grossesse cataclysmique de Joséphine

Avoir un enfant, vivre une grossesse est évidemment une période particulière pour une femme, mais aussi pour son entourage ! Lorsqu'elle apprend qu'elle est enceinte, Joséphine passe par toutes les étapes qu'ont connues quasiment toutes les jeunes femmes dans la même situation : le déni et le refus, le doute, l'angoisse, les questions, etc... Sauf que chez Joséphine, tout cela prend des proportions qui sont de l'ordre du cataclysme chez une jeune femme totalement immature qui doute de tout et surtout d'elle-même.

Passé le choc, le film est plus convenu déroulant, non sans humour, les étapes obligées d'une grossesse : la prise de poids, les nausées, la pression parentale, le choix du prénom... Ici, tout est dramatisé à l'extrême pour déclencher le ressort comique. Mais, tous ceux qui ont un jour vécu ces moments (filles comme garçons) savent que l'arrivée d'un enfant, qui plus est le premier, n'est jamais un long fleuve tranquille. Si Joséphine va trop loin, c'est parce que c'est dans son caractère et tout n'est pas aussi dramatique ou drôle. Si vous n'avez pas décidé d'avoir un enfant dans les jours qui viennent, allez voir ce film et vous en rirez. Dans le cas contraire, ne vous ajoutez pas d'angoisse supplémentaire et sachez que non, Joséphine n'est pas un exemple probant, mais elle nous fait rire, alors on la pardonne !

Et puis, Marilou Berry qui réalise le film, fait un clin d'oeil à ce qui reste certainement le meilleur film comique sur la grossesse jamais réalisé en France, "Neuf mois" de Patrick Braoudé avec Catherine Jacob et Daniel Russo. Ce qui nous fait dire ça ? La présence du réalisateur et de la comédienne comme guests. Et même si "Joséphine s'arrondit" n'arrive pas au niveau de son prédécesseur, l'effort est louable et on aime la modernité du film et son ambiance pop, colorée et détendue...

À ne pas rater