Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

John Lennon : un clone du Beatles pour 2040 ?

Un dentiste canadien est en train de faire couler beaucoup d'encre en déclarant qu'il pourrait être tout à fait concevable de voir John Lennon faire son grand retour sur Terre d'ici 2040. Une vieille rumeur qui refait surface à l'occasion des 33 ans de la mort de l'artiste. Mais comment réaliser un tel miracle ? Loin de se servir de la magie vaudou, le dentiste souhaite tout simplement cloner la star des Beatles. Finger in the nose !

Les célébrités qui meurent jeunes et au sommet de la gloire suscitent de très nombreux fantasmes. D'après les rumeurs, John Lennon, Elvis Presley, Amy Winehouse et Marilyn Monroe vivraient tous ensemble sur une île du Pacifique, passant leurs vieux jours à jouer à la belotte en sirotant des mojitos. Aujourd'hui, un tout nouveau type de fantasme émerge : le retour de ces stars grâce à la technique du clonage.

Ce 8 décembre 2013, nous avons célébré l'anniversaire de la disparition de John Lennon, membre du groupe culte des Beatles, génie musical du XXème siècle. Décédé il y a maintenant 33 ans, John Lennon pourrait bien faire son retour parmi nous, grâce à l'imagination débordante et à la détermination sans faille d'un dentiste canadien.

Pour faire simple, le Docteur Zuk souhaite créer de toutes pièces un nouveau John Lennon grâce à la technique du clonage. Persuadé qu'il arrivera un jour à ses fins, le médecin s'est procuré une dent de l'artiste assassiné en 1980 afin d'y recueillir son ADN, élément essentiel au clonage. Il a tout simplement acheté cette dent aux enchères, dent qui avait été donnée par Lennon lui-même à sa gouvernante dans les années 60 et qui l'a ensuite donnée à son fils. Celui-ci, sentant le potentiel financier d'un tel trésor, a fini par vendre la dent aux enchères. Mu par l'idée de créer un John Lennon tout neuf, le Dr Zuk a payé cette relique environ 23 000 euros.

D'après le Docteur Zuk, nous sommes déjà capables de cloner l'être humain. Il n'y aurait que quelques "bugs résiduels à résoudre" avant de se lancer concrètement dans le clonage. Et lorsqu'on lui soumet l'idée que l'illégalité du clonage humain puisse être un frein à son projet, il insiste sur le fait que bien souvent, une pratique illégale dans un pays est légale dans un autre. Entre le temps de parfaire la technique et de rendre le tout à peu près légal dans au moins un pays du monde, le Docteur Zuk pense pouvoir arriver à cloner John Lennon en 2040, date qui marquerait le 100ème anniversaire de la naissance de l'artiste.

Bien évidemment, loin d'être idiot, le Docteur Zuk précise que ce néo-John Lennon n'aurait pas grand-chose à voir avec le membre des Beatles. Si le corps et le cerveau du clone seraient constitués de la même manière que ceux de Lennon, il est clair qu'il ne disposerait pas de la même sensibilité artistique. Le dentiste explique au site Teethwise : "John serait cloné grâce à son ADN, ce qui établit les bases de ce qui fait le corps et le cerveau. La manière dont son cerveau se remplit est en revanche lié à son environnement. La personnalité de John, ses goûts en matière de musique se sont formés parce qu'il a vécu à Liverpool dans les années 40-50. Alors pour le clone, tout serait bien évidemment différent".

Devons-nous vraiment croire en un clone de John Lennon pour 2040 ? En tous cas, le docteur canadien, lui, en est persuadé... Il se serait même procuré une couronne dentaire d'Elvis Presley dans l'espoir d'y trouver un peu d'ADN du King... Voilà qui ferait un copain sympa à John Lennon Bis.

AW

À ne pas rater