Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

John Galliano : la rétro

Défilé Christian Dior Haute Couture, printemps-été 2011.
Défilé Christian Dior Haute Couture, printemps-été 2011.

Sale temps sur la mode. Alors que commence à peine la semaine de la mode parisienne, le fracas de la sortie de John Galliano anime toutes les conversations de café à la fin des défilés. On sait maintenant que la mode et son système vont certainement s'ouvrir sur un autre cycle où la raison des directeurs artistiques, ceux des grandes maisons, n'a que trop vacillé face au trop plein des responsabilités.

En attendant de revenir sur l'histoire qui agite le climat médiatique, voici un tour d'horizon des collections John Galliano.

L'enfant de Gibraltar sorti en 1984 comme l'un des premiers héros de la Saint Martins School a fait de la mode le terreau flamboyant des défilés monstres. Le show spectacle commencé avec Mugler à la fin des années 80 avait trouvé une suite avec l'arrivée de cet anglais déluré au début des années 90 - quand celui-ci vivait encore dans les chambres de ses amis par manque de moyens. Les temps changent.

Après son refuge-bureau rue de la Roquette dans le 11ème, Galliano avait trouvé un écho retentissant en arrivant chez Givenchy en 1995 puis chez Dior en 1996 pour révolutionner à sa manière la vieille dame de la Haute Couture. On se souvient très bien du défilé clochard de la Couture de 2000 qui éberlua autant qu'il interrogea la notion de luxe. Cynique, Gallliano ? En ces temps-là sa notion de provocation n'atteignait que les parterres de la mode pour mieux les vivifier d'extravagances et de prouesses de coupes, loin, bien loin du scandale d'aujourd'hui.

Le souvenir est toujours meilleur que le présent. La nostalgie comme bienfaitrice de la mémoire. En images, ici.

À ne pas rater
À découvrir