Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jeunes créateurs : Les 3 révélations mode de L'Ecole de la Chambre Syndicale

En juin 2014, les élèves en dernière année de l'Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne présentaient leurs travaux de fin d'étude. L'occasion pour Elie Baroud, Mélanie Crespo et Astrid de Vienne de se démarquer. 

Elie Baroud

Son CV ? Elie Simon Baroud a 24 ans et un background impressionnant. Formation en management, modélisme/stylisme, puis Chambre Syndicale de Paris, ce jeune Libanais a la tête bien remplie. Côté expérience, il a fait ses armes chez Marchesa à New York, au sein de la maison George Chakra ou encore chez Rabih Kayrouz. Ce qui nous a frappés dans ses modèles présentés, c'est son sens du volume. Manteau cape qu'on a envie de porter face au vent, clin d'oeil à la saharienne d'Yves Saint Laurent beaucoup plus géométrique avec un joli travail des poches et une facture très couture, Elie frappe fort.

Ses points forts ?
Son sens de l'épure très chic. Et son ambition. S'inspirer d'une pièce aussi intemporelle et forte qu'est la saharienne était un pari risqué... mais réussi.

Mélanie Crespo

Son CV ? Assistante modéliste chez Yiqing Yin, habilleuse chez Nina Ricci, Christian Dior... Mélanie a seulement 21 ans mais déjà une sacrée expérience. Et beaucoup de talents à en juger par son travail de fin d'étude inspiré du vestiaire des tenniswomen. Jupette plissée, veste coupée façon teddy et jeu graphique avec d'épaisses lignes noires, sa toile donne envie au premier regard. Et en couleur c'est encore mieux. Au vu du reste de ses créations, on comprend combien les pliages et les effets de volume la passionnent. Une passion qu'elle retranscrit à merveille.

Ses points forts ? Son sens de la géométrie. Ses jeux de lignes nous excitent. Un reste de sa formation scientifique ? Outre cette spécificité, on aime ce mix de fringues très "cool" et actuelles associées à une technique et un sens du détail évident.

Astrid de Vienne

Son CV ? Ateliers de Sèvres, Beaux Arts de Paris, 4 années passées à l'Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne, option Accessoires, Astrid n'a pas volé son étiquette de styliste. Une styliste avec de l'idée qui nous a présenté une veste façon kimono plutôt audacieuse. Col japonisant, ceinture libérée pointant vers le sol, poches relâchées, longueur asymétrique... cette jeune Française nous a présenté sa version du kimono, une version plus relax mais tout aussi travaillée. À l'heure où le pyjama est descendu dans la rue (pas pour tout le monde on vous l'accorde), on se voit bien porter ce modèle avec un pantalon fluide en soie pour un look très bobo chic.

Ses points forts ? Son audace assurément. Astrid est joueuse et veut aller à contre courant des "normes". On valide, comme cette chemise sans manche créée par ses soins, basique de face, ouverte dans le dos.

Chloé de Trogoff

À ne pas rater