Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jessica Alba, aphrodisiaque

Simplement divine. Jessica Alba a fait mouche lors de la première parisienne de The Killer Inside Me à Paris le 24 juin dernier. Adepte des robes mi-cuisses, de facture originale, on se souvient notamment de ses apparitions détonnantes en Proenza Schouler, la belle a choisi ce jour là une pièce française signée Lanvin.

Créée en 1889 par Jeanne Lanvin, la griffe est la plus ancienne maison couture française. Réputée pour son style raffiné, moderne et semé de détails ronflants, la collection Eté 2010 marque bien cet esprit très féminin, la marque a conquis les stars telles queMarion Cotillard, Charlize Theron ou encore Drew Barrrymore amadouées par la patte délicate d'Alber Elbaz, directeur artistique de la rédaction.

Jessica Alba rend ainsi hommage au chic français en enfilant une petite robe noire stratégiquement coupée. Plissée aux hanches pour s'aérer au niveau de buste par un volant vertical, dotée d'un décolleté fermé mais joliment échancré aux épaules, la pièce flattait avec discrétion les courbes de Jessica Alba.

Afin de parfaire son allure, elle optait avec raison pour une coiffure glamour grâce à un chignon gonflée sur la tête. Peu maquillée, le teint harmonieux, elle charmait les photographes avec une élégance rare.

Haut-perchée sur des escarpins à plateaux Lanvin, liés à la cheville par une épaisse bride beige, l'actrice, sur nos écrans le 11 août 2010, était éblouissante. Une entrée simplement parfaite.

L'astuce pour vous : indémodable, la robe noire aime aussi la fantaisie. Si vous optez pour cette couleur sombre, profitez-en pour miser sur des détails froufroutants au risque de paraître trop classique.

 

Chloé de Trogoff

À ne pas rater