Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jennifer Lopez, ses abdos ramollos : des tenues de scene peu flatteuses

Jennifer Lopez se donne du mal pour garder un corps tonique. Et il faut avouer qu'à 43 ans, après la naissance de jumeaux, elle mérite toujours son surnom de Bomba Latina. Toutefois, il serait bon pour la chanteuse de s'offrir des tenues de scène adaptées à sa morphologie. Etre sexy dans une tenue moulante, c'est bien. Etre boudinée dans une tenue étriquée, ça l'est déjà beaucoup moins, surtout devant un public et des photographes.

Le 14 juillet dernier, Jennifer Lopez donnait un concert à Hyde Park, dans le cadre du festival British Summer Time. C'est une J.Lo tout en plume, strass et combinaison seconde-peau qui est montée sur scène... Laissant entrevoir quelques petites imperfections physiques.

Abdos ramollos et cuisses massives, Jennifer Lopez aurait mieux fait d'opter pour des tenues plus adaptées à son corps. Elle a voulu jouer les divas sexy, bêtes de scène dans des body pailletés mais malheureusement, c'était sans compter sur la présence de quelques petits bourrelets récalcitrants. Rien de bien dramatique... Mais la star a choisi de porter des tenues qui ne pardonnent rien. Dommage pour elle.

Habituellement, Jennifer Lopez rentre sans conteste dans le club très fermé des quadras sexy qui gardent une silhouette de jeune fille même après une ou plusieurs grossesses. Mais son goût pour les tenues dénudées et ultra moulantes pourrait bien lui coûter sa place. Il y a peu, elle choquait la Grande-Bretagne en livrant une performance trop osée au goût des Anglais dans l'émission Britain's Got Talent. Elle portait alors un body pailleté à plumes, des cuissardes et tout un tas d'autres fanfreluches dignes d'une meneuse de revue.

La star multiplie les étourderies. La semaine dernière, elle créait la polémique en allant pousser la chansonnette pour un dictateur... Décidément, elle fait parler d'elle, ce qui est plutôt une bonne chose, mais pas de la meilleure des façons. Si elle baisse la garde, la Bomba Latina pourrait bien se faire dévorer par ses concurrentes les plus féroces commeBeyoncé, même si cette dernière possède elle aussi ses casserolles. On se souvient tous de sa performance très expressive au Super Bowl 2013.

Amélie Wolf

À ne pas rater