Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jennifer Lawrence trop grosse ? ''Qu'on ne me parle plus de regime !''

Devenir une star à Hollywood n'est malheureusement pas qu'une question de talent, mais bien souvent de plastique. Et Jennifer Lawrence en a fait les frais. Au début de sa carrière, elle a connu l'humiliation, poussée à se mettre au régime sous peine d'être virée. Une blessure jamais totalement refermée.

Pour espérer faire carrière à Hollywood, mieux vaut faire une taille 36 que 44. Si certaines stars au physique plus "pulpeux" (Lena Dunham, Melissa McCarthy, Christina Hendricks) parviennent à se faire un nom, d'autres sont contraintes de se mettre au régime sec. Tout le monde ne peut pas se vanter d'être Kate Winslet et assumer des rondeurs qui se collent pas avec l'idéal de beauté de L.A.

Jennifer Lawrence a fait les frais de cette pression, dont sont surtout victimes les actrices. La star oscarisée pour "Happiness Therapy", que l'on retrouvera bientôt dans le second volet de la saga "Hunger Games", s'est confiée sur ses déboires au magazine Harper's Bazaar, dont elle fait le couverture du mois de novembre. Et autant le dire, niveau humiliation publique, elle a donné.

"J'étais jeune. C'est le genre de chose que les actrices ont à affronter. Quelqu'un m'a dit que j'étais grosse, que j'allais me faire virer si je ne perdais pas de poids. Ils ont amené des photos de moi presque nue, et m'ont dit de m'en servir pour me motiver à suivre un régime".

On a vu plus adroit et humain. Faire naître des complexes chez une jeune actrice en devenir, encore fragile au sortir de l'adolescence, voilà qui est tout simplement humiliant. Un moment difficile que Jennifer Lawrence n'a pas oublié. "Les gens pensent que du fait de la tournure qu'a pris ma carrière, cela ne me blesse plus. Comme si, après avoir remporté un Oscar, j'étais au-dessus de tout. "Vous y prêtez encore attention ?" Oui. J'étais une jeune fille. J'étais blessée. Peu importe les accolades que vous recevez. Je sais que ça m'arrivera encore. Si quelqu'un essaye de me souffler le mot "régime", je lui dirais "Tu peux aller te faire foutre".

Le message est clair. Combien même Jennifer Lawrence s'est pliée à une routine sportive de choc avant les Oscars pour être au top sur le tapis rouge, elle ne se dit pas prête à toutes les folies pour correspondre aux standards d'Hollywood. Et on dit que c'est tant mieux.

C.B.

À ne pas rater