Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jennifer Aniston, de plus en plus déprimée (et déprimante) pour Cake

Exit ses rôles de jolies girl next door, pour le film "Cake", Jennifer Aniston a décidé de s'enlaidir. Bonjour cheveux sales et fausses cicatrices pour jouer une femme obsédée par le suicide d'une amie. Un tournage un brin... déprimant.

Mais qu'arrive-t-il à Jennifer Aniston ? Celle qui nous a offert une scène de striptease torride il y a quelques mois semble métamorphosée. La cause ? Pas les bons petits plats de Justin Theroux, son fiancé, qui lui auraient fait prendre du poids, mais son nouveau film, "Cake". Dans cette comédie dramatique signée Daniel Barnz, l'actrice est Claire Simmons, une jeune femme totalement obsédée par le suicide de l'un des membres de son groupe de soutien, joué par Anna Kendrick.

Bye bye son brushing parfait et ses jambes hâlées, Jennifer Aniston n'apparaît plus que vêtue d'un pantalon et d'un top amples aux airs de pyjama. C'est pire côté beauty look, puisqu'entre l'absence de maquillage, les fausses cicatrices que les make-up artist lui ont collé et ses cheveux gras, l'ambassadrice de la marque de soins capillaires Living Proof est tout bonnement méconnaissable.

Et ce ne sont pas les derniers clichés pris sur le tournage qui vont rassurer ses fans. Après l'avoir vu errer dans les rues dans un gilet franchement pas très chic, on la retrouve... allongée sur les rails d'un train. On ne peut pas dire que ce soit rassurant ! Après avoir collectionné les rôles de girls next door à la plastique parfaite et aux looks soignées, Jennifer Aniston change de registre et ose s'enlaidir au cinéma.

Pas encore prête à aller aussi loin que ses collègues, Christian Bale ou encore Jared Leto, elle n'est cependant pas allée jusqu'à s'affâmer pour transformer son physique. Mais à 45 ans, l'actrice de "Friends" (une bande qui ne se reformera jamais, c'est Courteney Cox qui l'a dit) semble prête à jouer avec son image. Aurait-elle enfin assez confiance en elle pour aller vers des rôles qui lui demande de se transformer et de casser son apparence de femme parfaite ?

On sait que c'est souvent là que ce nîche le succès. Il n'y a qu'à voir la prestation de Matthew McConaughey, famélique dans "Dallas Buyers Club", un rôle récompensé de l'Oscar du meilleur acteur, pour se rendre compte que s'enlaidir pour un film, ça paye à Hollywood.

À ne pas rater