Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jenifer, se confie au JDD : "Je subis mon prénom"

A quelques jours seulement de la sortie de son septième album, "Paradis Secret", Jenifer attaque une promotion faite de confidences intimes. Ce dimanche, c'est au célèbre JDD que la chanteuse s'est livrée sur son prénom, son origine, mais aussi sur ses amours.

Ce sont 15 ans de carrière qui se sont écoulés pour Jenifer. La chanteuse qui remportait la "Star Academy" en 2001 a bien grandi et s'est épanouie. Entre musique et cinéma, la belle brille par ses multiples talents. A la veille de la sortie de son septième opus, dans les bacs ce 28 octobre, c'est la carte des confessions que dégaine la chanteuse qui s'est livrée au Journal du dimanche sur certains sujets intimes.

"J'ai une vie on ne peut plus simple"

Dans les pages du JDD, c'est avec honnêteté que Jenifer revient sur ses amours "compliqués". La maman d'Aaron, 12 ans, né de sa relation avec Maxim Nucci (alias Yodelice) et d'un petit Joseph, 2 ans, qu'elle a eu avec le comédien Thierry Neuvic, confie ainsi : "En termes d'amour person­nel, c'est plus compliqué. Mais j'y crois. C'est peut-être moi qui suis trop exigean­te...". La chanteuse très discrète sur sa vie privée déplore aussi la surveillance dont elle fait l'objet par certains médias et/ou paparazzi : "Je me suis demandée qui ça pouvait bien intéresser. Il paraît que je fais vendre. Pourtant, j'ai une vie on ne peut plus simple. N'empêche, il y a toujours des gens en bas de chez moi, des informateurs qui me suivent, deux, trois personnes postées dans des voitures. Le plus triste, c'est pour mon entourage. J'ai l'impression de lui faire subir le revers de la médaille".

"J'aurais préféré m'appe­ler Juliette ou bien Yaël"

Autre sujet évoqué par la belle : son prénom. Jenifer révèle qu'elle ne l'a jamais totalement apprivoisé. "J'aurais préféré m'appe­ler Juliette ou bien Yaël, mon deuxième prénom. Je ne l'aime pas, je subis mon prénom. C'est comme ça, ma mère avait ce rêve améri­cain", déclare-t-elle. "Mon frère s'appelle Jona­than. 'Jeni­fer et Jona­than', c'était très agréable dans les années 1980 ! J'aime beau­coup mes parents, mais là...". La chanteuse de 33 ans qui fait régulièrement mouche sur Instagram enchaîne alors sur une anecdote familiale et tire le positif de ce prénom pas toujours simple à porter : "Ma tante a choisi l'or­tho­graphe. Il fallait sept lettres pour que ça porte bonheur. Je la sens bien, la bonne étoile !". C'est le moins qu'on puisse dire.

À ne pas rater