Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jeannette Bougrab : son premier documentaire sera diffusé sur Canal +

la femme politique qui s'était essayé au métier de chroniqueuse dans le Grand Journal d'Antoine de Caunes, revient à la télé. Mais cette fois-ci Jeannette Bougrab ne sera pas devant la caméra, mais derrière. Elle a réalisé son tout premier documentaire, en partant aux quatre coins du monde pour dénoncer la difficile scolarisation des fillettes dans de nombreux pays.

Alors que l'on attend impatiemment la venue de Natacha Polony sur le plateau du Grand Journal, la chaîne annonce également une nouvelle collaboration avec Jeannette Bougrab. Si l'ancienne secrétaire d'Etat à la jeunesse ne compte pas revenir au sein de la bande d'Antoine de Caunes, la télévision lui parle toujours autant. Bien qu'elle ait eu du mal à trouver sa place au début, Jeannette Bougrab semble avoir envie de revenir. Mais cette fois-ci elle ne compte pas être sur le devant de la scène, puisque elle souhaite présenter au public un documentaire qu'elle a elle-même réalisé.

Pour l'instant, Canal + n'a pas encore annoncé sa date de diffusion, mais la chaîne confirme que "Petites filles privées d'école" (titre provisoire) sera bel et bien sur nos écrans avant la fin de l'année. En collaboration avec KM Productions, Jeannette est donc partie caméra sous le bras au Yémen, au Pakistan ou encore au Laos, pour sensibiliser les gens à l'éducation des fillettes. Son objectif est très clair : "Illustrer la réussite par l'école, et rappeler que l'éducation est le bien le plus précieux que l'on puisse offrir à une petite fille."

Selon l'enquête menée par Jeannette Bougrab, près d'une centaine de millions de petites filles ne sont pas scolarisées. Pourtant, la réalisatrice rappelle que la convention de 1979 garantie ce droit à l'éducation, malheureusement de nombreux pays signataires se gardent bien d'appliquer cette règle. Que ce soit pour des motifs religieux, culturels ou politiques, ces fillettes se retrouvent ainsi privées de leur droit fondamentaux.

Contrairement à Roselyne Bachelot qui s'éclate sur D8, Jeannette aspire à changer de rôle à la télévision. Après avoir eu bien du mal à s'imposer en tant que chroniqueuse sur Canal +, elle s'essaye donc à la réalisation. Pourtant il faudra bien vite retrouver le chemin de ses responsabilités politiques, puisque Jeannette vient d'être réintégrée en tant que Maître des requêtes au Conseil d'Etat. Si l'expérience lui a plu, elle devra tôt ou tard faire un choix entre politique et journalisme...



À ne pas rater