Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jean Rochefort : son coup de gueule contre Rachida Dati

Jean Rochefort n'est pas content. L'objet de sa colère ? L'ancienne ministre de la Justice, Rachida Dati, qui a organisé une fête de quartier dans le VIIe arrondissement de Paris... sans convier tous les habitants de la zone. Un choix trop élitiste pour l'acteur.

Jean Rochefort est un voisin sympa, mais il a ses limites. L'acteur de 85 ans n'a pas du tout apprécié l'attitude de Rachida Dati, maire du VIIe arrondissement de Paris : l'ancienne Garde des Sceaux a organisé une fête de quartier mais a soigneusement choisi ses invités. Dans une interview au Point, le comédien à la langue bien pendue a exprimé sa colère quant à ce tri exigeant parmi les habitants de l'arrondissement.

"C'est ignoble non ?"

"Moi, je la reçois [l'in­vi­ta­tion ndlr], mais pas la dame qui est gardienne chez nous. Elle travaille, paie ses impôts et a élevé cinq enfants qui ont merveilleu­se­ment réussi. Trois ont fait Sciences Po. C'est une mère courage, mais elle n'est pas invi­tée. Pourquoi ? C'est ignoble non ? Moi ça me révolte", s'est indigné Jean Rochefort. Il a bien évidemment envisagé d'adresser un courrier bien senti à l'ex-ministre. "J'ai pensé répondre à Dati : 'Je t'*******, ****** ! [le magazine a censuré les noms d'oiseaux, ndlr]. "Chiche ?", demande Le Point. Toujours aussi blagueur, l'acteur lance : "Vous avez raison, ça risque de lui faire plai­sir. Faut être précau­tion­neux. Si j'écris ça, je suis sûr qu'elle va me tomber dans les bras".

Partira, partira pas ?

Ces derniers mois, Jean Rochefort a beaucoup fait parler de lui. Le père de Pierre Rochefort n'arrête pas de souffler le chaud et le froid au sujet de sa carrière. "Je vais épar­gner le public main­te­nant, je ne veux pas faire de film d'épou­vante, donc, il vaut mieux s'arrê­ter. Jouer un vieux pépé dans un coin, agitant ses mains près de la chemi­née, très peu pour moi !", déclarait-il au micro d'Europe 1 en juin dernier. Quelques jours plus tard, il se rétractait sur BFMTV, assurant avoir été "manipulé" par un "vilain monsieur" - le journaliste de l'antenne - qui lui avait demandé s'il envisageait de s'arrêter : "Je lui ai répondu, croyant avoir de l'humour : 'Mais bien sûr'". On ne le changera pas !

À ne pas rater
À découvrir