Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jean Paul Gaultier

Défilé Jean Paul GaultierParis Printemps-Eté 2011
Défilé Jean Paul Gaultier Paris Printemps-Eté 2011
p>Punk cancan chez Jean Paul Gaultier

Atmosphère bruyante des cabarets, le public s'installe et puis silence dans la salle. Mlle Deneuve dit les noms des passages et les commentaires de modèles sans musique ajoutée. A l'ancienne ! Et ça marche ! A travers cette collection très couture et très maîtrisée, Jean-Paul Gaultier s'est intéressé à tout ce qui dans le côté excessif de leur esthétique a pu réunir le punk et le cancan. De la même façon que ses colliers de chiens deviennent des bandes de velours auxquelles s'accrochent un camé, de nombreuses pièces sont twistées comme les bombers de satin entièrement doublés de ruchés de tulle. La touche parisienne qui a toujours été celle de Gaultier est présente, et les tailleurs marine ou noir à col tiraillé, à paillettes 3D, ou encore à plis religieuse inversés qui affinent la taille et magnifient les hanches et la poitrine sont à la hauteur de tout ce que Jean-Paul Gaultier a apporté à la Couture depuis les 14 années qu'il fait partie du sérail. Sa concierge est de retour mais plus dans l'escalier, elle assiste à un vernissage au Consortium, sublime, en peignoir de soie semé de pétales, ceinturé de passementerie noire. Les blousons de cuir se hérissent de clous de jais, les crêtes iroquoises passent des cheveux aux vêtements. Une pièce inédite, un body - véritable buste très bien roulé et sculpté dans un ruché de tulle chair – devient une autre forme de corset. On l'imagine parfaitement revêtir cet été une beauté déchaînée sur un dance floor. Chaque passage déclenche des applaudissements, et c'est Psykko Tycco, une vraie danseuse du Crazy qui fait le grand écart et lève la jambe sur l'air du Galop final. L'intérieur de sa robe bordée de volants montre en imprimé la décomposition de son jeu de jambe.

Paquita Paquin

 

 

 

À ne pas rater