Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jean-Luc Lahaye : son affection pour les "lolitas de 18 ans" dérange

Dans une nouvelle interview, le chanteur français Jean-Luc Lahaye a exprimé à nouveau son affection pour les "jolies filles de 18 ans". Une déclaration qui nous met mal à l'aise.

Aimer sortir avec des hommes ou des femmes plus jeunes, n'est pas dérangeant en soit. Au contraire car, si les couples aux importants écarts d'âges sont à l'image du duo glamour que formaient Demi Moore et Ashton Kutcher, ils font même rêver. Mais lorsque la différence d'âge avoisine les 50 ans, là c'est une autre histoire...

"Je suis attiré par les lolitas"

Dans une récente interview accordée au magazine Télé Star, qui a été reprise par le site Gala.fr, Jean-Luc Lahaye confie que "quand je vois une jolie fille de 18 ans, j'ai envie qu'elle soit ma maîtresse." Cette confession nous met franchement dans l'embarras. A la limite du dégoût pour dire vrai. Même s'il ajoute qu'il s'agit là d'"une façon de prolonger ma jeunesse. Tous mes succès ont été inspirés par des jeunes filles", cette déclaration gênante nous laisse perplexe... Surtout lorsque l'on sait que l'interprète de la chanson "Papa chanteur" a été condamné en janvier 2007 à 10 000 euros d'amende, pour avoir eu des relations sexuelles avec une mineure de moins de 15 ans. Là encore, il a une réponse qui ne nous convainc pas du tout : "On a tenté de me salir avec l'histoire de cette jeune fille" avant de s'enfoncer en ajoutant : "Je suis une cible facile car je suis attiré par les lolitas."

Cette image du chanteur pas franchement glorieuse, Enora Malagré l'avait déjà épinglé. Lors d'un (énième) dérapage, la grande gueule de "Touche pas à mon poste" sur D8 avait taclé Jean-Luc Lahaye en expliquant préférer "être une gogo-danseuse payée au bouchon, qu'un toxicomane qui fait l'amour avec des mineurs". Oups. "Papa chanteur" serait-il un "Papa pervers" ?

À ne pas rater