Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jean Dujardin raconte sa crainte d'être "cette merde qu'ils décrivent"

Nouveau chouchou d'Hollywood, Jean Dujardin aurait pu attraper la grosse tête. Mais c'était sans compter sur sa famille et notamment ses trois autres frères.

Depuis le succès incroyable du film "The Artist", Jean Dujardin est le nouveau chouchou frenchy d'Hollywood. D'ailleurs, après avoir campé le rôle du banquier suisse dans le film le "Loup de Wall Street" avec Leonardo DiCaprio, il a figuré au casting du dernier film de George Clooney "Monuments Men". Avec un tel succès, il serait facile d'attraper la grosse tête. Mais pas pour Jean Dujardin. Pourquoi ? Grâce à sa famille.

Car, la famille de Jean Dujardin l'aide à garder les pieds sur terre. Dans une interview accordée au magazine GQ (n°80), il confie "que s'il n'y a pas eu d'envolée, c'est beaucoup grâce à eux. Ils peuvent me dire 'reprends-toi"' quand je me plains." Il ajoute qu'"ils me calment : 'Hey, dis donc, tu ne vas pas râler parce que tu es à Los Angeles, que c'est compliqué, que tu as chaud et que tu es une brêle en anglais.'" Effectivement, ça remet en place !

Petit dernier d'une famille de quatre garçons, il explique que "nous sommes une famille de mecs, nous ne nous disons pas grand-chose, il y a une vraie pudeur." Malgré la pudeur, cela ne l'empêche pas d'être proche de ses trois frères. D'ailleurs Marc, l'aîné, est avocat et s'occupe de ses affaires. Et, dès que quelque chose tracasse le célèbre agent "OSS 117", il n'hésite pas à leur demander leur avis. Il confie notamment au magazine GQ, que lorsque la presse people s'est déchaînée sur lui et racontait, par exemple, qu'il n'était pas affecté par sa séparation d'avec Alexandra Lamy (avec photo de lui en soirée à l'appui), il s'interrogeait et allait jusqu'à se demander s'il n'était "quand même pas cette merde qu'ils décrivent dans le journal ?" Les attaques des médias étaient telles qu'il répétait à ses frères : "Vous me le diriez quand même, si j'étais comme ça...?" Quoiqu'il se passe, Jean Dujardin sait qu'il peut compter sur sa famille, son "socle". µEt dans un monde de strass et de paillettes, ça aide...

Retrouvez l'interview complète dans le magazine GQ du mois d'octobre 2014, en kiosques mercredi 17 septembre 2014.

À ne pas rater