Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jean Dujardin, compagnon et père comblé : "Ça me rend homme"

Jean Dujardin se confie avec honnêteté dans le dernier numéro de ELLE.
3 photos
Lancer le diaporama

Jean Dujardin qui fait la promotion du film "Un homme à la hauteur", de Laurent Tirard, a donné un long entretien au magazine ELLE. Entre confidences sur son couple et sur sa petite fille, l'acteur se dévoile comme jamais. 

C'est un Jean Dujardin plus heureux et épanoui que jamais qui se révèle dans les pages du ELLE. L'acteur qui est à l'affiche du film "Un homme à la hauteur" s'est confié sans détours sur sa relation de couple fusionnelle avec Nathalie Péchalat ou encore sur sa petite dernière, Jeanne, 4 mois, née de leur idylle. Des confidences qui vont en attendrir plus d'un(e) !

"Quand j'étais petit, j'étais plutôt le meilleur pote du mec qui emballait les filles dans la cour"

Contrairement à l'image que les médias font de lui, Jean Dujardin est un homme simple qui a pu paraitre parfois effacé, surtout lorsqu'il s'agit de draguer. "Quand j'étais petit, j'étais plutôt le meilleur pote du mec qui emballait les filles dans la cour. Moi je les faisais rire", confie-t-il, "Je me suis un peu amélioré avec le temps, mais au fond je ne sais pas draguer, je me suis longtemps laissé faire, j'étais passif". Heureusement en rencontrant Nathalie Péchalat, les choses ont quelque peu changé "Quand j'ai vu Nathalie, ma femme, à la télévision - et je ne l'ai pas vue patiner mais parler - elle m'a charmé. Et à ce moment-là, j'ai choisi ma vie. Je me suis repris en main, je me suis demandé ce dont j'avais envie, où j'en étais et hop, j'ai foncé !", a-t-il raconté.

Et quand on lui demande si leur rencontre ferait un bon scénario de film, pour Jean Dujardin cela ne fait aucun doute. "Un film à la Claude Lelouch !", déclare-t-il, "Je sortais de cette phase où on disait trop de choses sur moi... Je suis partie la rejoindre à Tokyo. Ça a été comme si je me mettais en scène dans ma vie amoureuse. Je me suis dit : 'Je serai là pour cette femme, je vais la voir patiner et je vais m'intéresser au patinage !' Pour un passionné de rugby, c'est une vraie preuve d'amour".

"Ma compagne sera toujours ma compagne, ma pote"

Celui qui a été un soutien de poids pour Nathalie Péchalat lors de sa participation à "Danse avec les stars" s'est découvert un amour pour le patinage. "J'adore la regarder", avoue-t-il, "je trouve ça très dangereux et admirable, d'une grâce incroyable. Mais je n'ai rien à faire sur la glace".

Considérant sa femme comme sa "compagne", sa "pote", l'acteur confie que leur couple fait face, comme tous les couples, à des conflits. "Ma femme est très pragmatique et moi aussi", explique-t-il, "Elle me dit : 'On l'évalue à combien cette dispute ? Rien ? Alors on l'évacue". Elle connait bien les hommes, elle a le mental des sportifs de haut niveau et réussit à tout faire passer avec le sourire".

"Je me suis senti très heureux et très bête quand j'ai su que j'allais être papa d'une fille"

Papa d'une petite Jeanne, née il y a quatre mois, Jean Dujardin n'a pas manqué d'évoquer ce grand bonheur. "Ça me rend homme", a-t-il confié, "(...) Je ne veux pas sortir de grandes phrases comme : 'Ça me responsabilise', parce que j'ai toujours été responsable, même avec mes fils. Mais quelle chance. Je me suis senti très heureux et très bête quand j'ai su que c'était une fille. J'avais eu l'impression que je ne ferais que des mecs...".

Se révélant en papa gaga il raconte pour conclure : "(...) elle a déjà compris que le sourire était une arme formidable et qu'avec un sourire le boulot était fait à 80% !". Si ce n'est pas adorable ça.

L'entretien complet est à découvrir dans le magazine ELLE du 25 mars 2016.

À ne pas rater