Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Javier Bardem : enfin son étoile sur Hollywood Boulevard

Il était temps ! Javier Bardem vient enfin d'inaugurer son étoile sur la célèbre Walk of Fame. Il aura donc fallu attendre qu'il joue les méchants dans "Skyfall" pour être honoré. Le film sauvé par Daniel Craig vient tout juste de sortir aux États-Unis et cartonne déjà en France. Un bel hommage pour le bellâtre, même si on aurait préféré qu'il en bénéficie avant. Pourquoi ?

Outre son sex-appeal difficilement contrôlable (oui, Javier sent la bonne sueur de mâle, avec un bon gros accent espagnol qui couronne le tout), il est un acteur incontournable. Comment oublier son incroyable prestation dans "No Country For Old Men" des Frères Coen ? Déjanté mais psychopathe, il s'inscrit parmi les meilleurs acteurs de sa génération depuis cette apparition.

Et encore, le beau gosse qui a débuté dans un film de Pedro Almodovar (rien que ça) peut se targuer d'avoir fréquenté les plus grands. De Woody Allen à John Malkovich en passant par Terrence Malick, l'acteur oscarisé n'est pas en reste.

Alors, comment expliquer qu'il ait reçu son étoile sur le Hollywood Boulevard après Uggie le chien de "The Artist" ? Difficile à dire. Son étoile, la numéro 2384 (attention, il y a que 2500 place) sera en tout cas prochainement un véritable lieu de pèlerinage pour ses fans.

Pour vous rassurer (ou pas) si vous êtes fortement étonné que Javier ait mis autant de temps à avoir son étoile, sachez ceci : Brad Pitt n'a toujours pas la sienne. Ni George Clooney. Difficile à croire mais pourtant vrai.

Réjouissons nous donc en ce monde où Mark Wahlberg et Jennifer Aniston ne sont pas les seuls récompensés.

À ne pas rater