Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

James Franco : ''Je ne suis pas gay et c'est le plus grand regret de ma vie''

James Franco est au cœur de l'actualité. Véritable couteau-suisse, le beau gosse cartonne aussi bien au cinéma qu'avec ses expo photos ou ses livres. Cette fois-ci c'est lors d'une interview accordée au magazine français Têtu qu'il a créé le buzz en l'affirmant : "Je ne suis pas gay et c'est le plus grand regret de ma vie".

Si James Franco a récemment créé le buzz en aidant l'une de ses fans à se venger de son ex, aujourd'hui il se fait remarquer avec son interview accordée à Têtu. Celui qui a toujours lutté contre l'homophobie affirme avoir été victime de cette injustice, tout en étant 100% hétéro. Le roi de la cover se dévoile dans une interview à coeur ouvert pour le magazine français, décryptage.

"Est-ce que je suis gay ? Non. Et c'est le grand regret de ma vie !" affirme l'acteur en début d'interview avec une touche d'humour. "Concernant mon image publique, il y a des choses que je maîtrise et d'autres que je ne maîtrise pas. A bien y réfléchir, ça ne date pas d'aujourd'hui, au lycée j'étais déjà harcelé par des petites brutes qui me traitaient de 'pédale'. C'est pour ça que, tout en étant hétéro, j'ai une connaissance intime de ce qu'est l'homophobie, car moi aussi je l'ai subie dès mon plus jeune âge" ajoute l'acteur. Celui qui a joué un homosexuel dans "Harvey Milk" tout en étant hétéro dans la vraie vie a vite hérité d'une fausse image.

L'acteur revient alors sur ce film où il donne la réplique à Sean Penn et Emile Hirsch : "C'est une des plus importantes expériences de sa vie. J'ai énormément de tendresse pour Scott, le personnage que je joue dans le film. C'est un film crucial pour les droits des homosexuels, pour la culture gay et aussi pour la mémoire de Harvey Milk, mais j'aime à penser que c'est plus que ça. Pour moi c'est une histoire universelle. Je tournerais n'importe quel film avec Gus Van Sant"

Le beau brun qui a récemment étonné les critiques avec sa prestation dans "Spring Breakers" a ensuite apporté son soutien au mariage gay : "L'idée même de discrimination me rend dingue. C'est très dur pour moi de l'accepter. Cela étant, je pense qu'il y a quelque chose de sublime à vivre hors des règles. (...) Je voudrais l'égalité mais aussi que les homos, les lesbiennes et les trans puissent garder la possibilité de mener une vie rebelle".

Le magazine Têtu avec James Franco, à découvrir dans vos kiosques.

À ne pas rater