Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jacques Chirac : Bernadette, Claude, Laurence... Les femmes de sa vie

Ce dimanche, Jacques Chirac fête ses 83 ans. Un anniversaire que l'ancien président de la République célébrera aux côtés des siens. Cavaleur, animal politique et père de famille, il a passé sa vie entouré de femmes. Retour sur celles qui ont compté.

Bernadette Chirac

Bernadette, c'est l'indéboulonnable du clan Chirac. Mariée à l'ancien président depuis bientôt soixante ans, elle partage sa vie depuis leur rencontre sur les bancs de Sciences Po. Fille de bonne famille, Bernadette Chodron de Courcel n'a pas vraiment fait le bonheur de ses parents lorsqu'elle leur a annoncé ses fiançailles. Petit-fils d'instituteurs devenus directeurs d'école, Jacques Chirac est en effet le fruit de la classe moyenne.

Mais le brillant étudiant, troisième de sa promo à Science Po, étudiant à l'ENA, a peu à peu gravit les échelons. Et aux côtés du "Bulldozer" de Georges Pompidou, successivement maire de Paris, Premier ministre et président, Bernadette Chirac (avec son brushing) est de tous les combats.

Malgré les aventures de son mari volage, elle est restée, devenant une hôtesse parfaite et se lançant à son tour dans la politique en devenant conseillère municipale en Corrèze en 1971. Celle qui pilote l'Opération Pièces Jaunes a confié dans un livre d'entretien avec Patrick de Carolis : "Je suis toujours restée le point fixe". Et à coup sûr l'une des Premières dames les plus marquantes de la Ve République.

Laurence Chirac

Fille aînée du couple, Laurence Chirac est aussi la plus discrète. Née en 1958, elle a été victime en 1973 d'un accident de voilier. C'est alors que s'est développée son anorexie mentale. Hospitalisée, elle refuse de s'alimenter jusqu'à ne plus peser que 30 kilos. Mais elle s'en sort et reprend en 1981 ses études de médecine.

Malheureusement, l'anorexie est une maladie dont on ne guérit jamais totalement et Laurence, fragile, fait plusieurs tentatives de suicide, en 1987 d'abord, puis en 1990. Aujourd'hui, elle va mieux, du propre aveu de sa mère, qui a fondé en 2004 La Maison de Solenn, pour venir en aide aux jeunes atteints de troubles alimentaires.

En 2014, dans un entretien paru dans Paris Match, Bernadette Chirac se confiait sur sa fille aînée. "Pendant ces années d'anorexie, à l'Hôtel de ville, les rapports entre Laurence, son père et l'entourage en général étaient un peu tendus. Heureusement, c'est très apaisé aujourd'hui (...). Si Laurence en est aujourd'hui sortie, cela laisse des traces. Comme des habitudes d'une existence à part, qui implique de ne jamais rester seule."

Claude Chirac

Si Laurence préfère rester dans l'ombre, sa cadette, Claude Chirac, s'est elle invitée dans le monde de son père. Née en 1962, elle a fait Sciences Po, comme lui, avant de démarrer dans la pub. Mais rapidement, c'est aux côtés de son père qu'elle est repérée, devenant en 1989 sa conseillère alors qu'il est maire de Paris.

En 1995, elle est la femme de l'ombre qui ne le quitte jamais et est nommée conseillère communication-opinion du président. Les journalistes Patrick Duhamel et Jacques Santamaria, qui l'évoque dans le livre "Jamais sans elles" (paru en octobre 2015 chez Plon) ont étayé la relation si particulière de ce père et de sa fille au micro de 20 minutes.

"Possédant le même tempérament que son père, Claude Chirac entretient avec lui un lien organique. Le duo, qui se comprend parfaitement d'un seul regard, marginalise Bernadette. Dévouée, intuitive, comprenant tout de suite les rapports de force, Claude Chirac aide Jacques Chirac a conquérir et à rester à l'Elysée. Elle lui est indispensable et exerce une influence considérable lors du second mandat présidentiel."

Mariée depuis 2011 à l'ancien secrétaire général de la présidence de la république, Philippe Habert, Claude Chirac a un fils, Martin, né en 1996 de sa relation avec le judoka Thierry Rey. Elle est la directrice de la communication du groupe Kering (anciennement Pinault-Printemps-Redoute). Elle est aussi la présidente de la fondation Chirac, qui oeuvre à l'accès à l'eau, à la santé, à la lutte contre la déforestation ainsi qu'à la protection culturelle dans le monde.

Anh Dào Traxel

Anh Dào Traxel, c'est "la fille de coeur" qui a fait parler d'elle en 2014 en publiant "Les Chirac : une famille pas ordinaire" chez Hugo Doc. En 1979, elle a 21 ans lorsqu'elle arrive à l'aéroport de Roissy. Elle fait alors partie de ces "boat people" qui ont quitté le Vietnam. Sur le tarmac, elle rencontre Jacques et Bernadette Chirac, qui vont la prendre sous leur aile.

Pendant deux ans, elle vit ainsi chez eux, aux côtés de leurs deux filles. Jamais officiellement adoptée, elle partage néanmoins leur quotidien, leurs voyages et poursuit des études grâce à eux. Une relation qui n'existe plus aujourd'hui, ce qu'elle regrette.

"Au fond de moi, il y a une blessure qui ne guérit pas. Chirac, c'est mon père de coeur. Mais aujourd'hui, je suis coupée de lui. Ses proches font barrage et je ne comprends pas pourquoi", a-t-elle confié l'année dernière à Closer.

Présidente de l'association L'Etoile européenne du dévouement civil et militaire, qui vient en aide aux familles de militaires, elle a épousé un officier des Compagnies républicaines de sécurité chargées de la protection des hautes personnalités.

À ne pas rater