Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jacquemus : le chouchou de la mode française lance sa ligne homme

.

C'est l'événement dont tout le monde parle en ce début de Fashion Week parisienne. A la fin de son show baptisé "Le Souk", Simon Porte Jacquemus a annoncé le lancement de sa collection homme. Patience, elle arrive bientôt... 

Pour lancer la Fashion Week parisienne des collections de l'automne 2018, Simon Porte Jacquemus a su faire monter l'excitation. En plus d'ouvrir le grand bal des défilés avec son show, le jeune créateur avait laissé entrevoir une grande annonce grâce à son hashtag "new job" publié sur son Instagram. S'il en a découlé les rumeurs les plus folles sur son départ à la tête d'une grande maison, c'est un autre souhait que ses fans espéraient tellement qu'ils osaient à peine le murmurer qui est devenu réalité : le lancement d'une ligne homme.

Simon Porte Jacquemus lance sa collection homme

Et c'est à sa manière que Simon a annoncé la bonne nouvelle, en venant saluer dans un sweat à message "New Job, L'homme Jacquemus". Sa toute première collection masculine est attendue pour la Fashion Week homme de juin prochain et l'excitation est déjà à son comble.

Au Vogue Paris, il confie n'avoir "jamais eu envie de dessiner pour les hommes jusqu'à cet hiver, lorsqu['il est] tombé amoureux". Si les espoirs d'amour de certains se retrouvent réduits en cendre, la fashion sphère n'attend que de découvrir le vestiaire masculin signé Jacquemus. Depuis sa création en 2009, la marque Jacquemus a su s'imposer dans le coeur des rédacteurs, célébrités et autres amoureux de mode. Et ce nouveau tournant est la preuve que l'essor considérable du label n'en est qu'à ses débuts.

Clément Laré

À ne pas rater