Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jackie Kennedy : ses lettres secrètes dévoilées et mises aux enchères

C'est une chose que n'aurait pas aimé voir Jackie Kennedy. Entre 1950 et 1964, Jacqueline Bouvier Kennedy a correspondu avec le prêtre Joseph Leonard. Dans ces lettres, qui vont être mises aux enchères, elle y parle de ses doutes, ses craintes et bien évidemment de JFK...

La correspondance privée entre Jackie Kennedy et le père Joseph Leonard est restée secrète plus de 50 ans, jusqu'à ce mardi 13 mai 2014. De 1950 à 1964, Jackie Kennedy a correspondu avec le père Joseph Leonard, rencontré lors d'une visite de cette dernière en Irlande en 1950 si l'on en croit le site Independent.co. Une solide relation de confiance a dû se bâtir entre eux puisque cet échange épistolaire aura duré 14 ans, de 1950 à 1964, année de décès du père Joseph Leonard.
En juin 2014, cette correspondance sera mise aux enchères à Durrow, au sud de l'Irlande, mais le site Irish times vient d'en dévoiler quelques extraits... et n'espérez pas y trouver des détails sur la relation entre JFK et Marilyn Monroe, car il n'y en a pas.

Ses doutes sur la fidélité de JFK

Dans une lettre datée de 1952, cette icône qu'est devenue Jackie Kennedy fait état de ses doutes concernant la fidélité de celui qui deviendra son mari un an plus tard, John Fitzgerald Kennedy : "Il est comme mon père d'une certaine façon, il adore la quête mais est ennuyé par la conquête- et une fois marié il a besoin de se sentir attirant, alors il flirte avec d'autres femmes et vous déprécie. Je comprends pourquoi cela a presque tué maman."

Une nouvelle vie décevante

L'année suivante, en 1953, Jackie Kennedy écrit au père Joseph Leonard à quel point elle se sent seule : "Peut-être suis-je juste aveuglée et me vois-je dans un monde de paillettes avec des têtes couronnées et des hommes dévoués à leur patrie -pas comme une femme au foyer malheureuse... Ce monde peut paraître très glamour de l'extérieur, mais si vous en faites partie -et que vous vous sentez seul- il peut devenir un enfer"

Après le décès de JFK

Lorsqu'il est assassiné en 1963, Jackie Kennedy se montre dévastée et sa foi envers Dieu (elle était croyante) altérée. Elle explique dans l'une de ses lettres au père Joseph Leonard avoir accumulé de "la rancoeur envers Dieu" et écrit "Je dois me faire à l'idée que Dieu existe. Sinon, je n'ai plus d'espoir de retrouver Jack". Elle a également ajouté "Dieu me devra quelques explications si un jour je le rencontre..."

Ces lettres seront mises en vente aux enchères le 10 juin 2014 à la Sheppard's Irish Auction House pour un montant de plus d'1 million d'euros.

À ne pas rater