Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

J'ai testé... les mules en hiver

.

Parce qu'à force de les voir aux pieds des filles les plus stylées, on se dit que nous aussi on va franchir le cap de la mule en hiver. Résultat, un beau jour on se lance. 

Selon la météo trois options s'offrent à nous : les chaussettes, les collants ou le mode commando. Le choix de l'option n°1 s'impose (les engelures dès le mois de novembre, très peu pour moi). Et puis soyons honnête, les pieds bleus, c'est quand même moyennement fashion. Autre raison de ce choix, ma pédicure elle aussi passée en mode automne n'affichait plus la même flamboyance qu'il y a quelques mois. Next.

En tant que journaliste mode, la paire de chaussettes fait partie du cadeau presse récurent. Donc autant vous dire qu'en la matière, je possède une très jolie collection. Un matin, je décide donc d'emmener mes nouvelles chaussettes Hysteria (l'une des marques les plus cool si vous voulez mon avis) prendre l'air. L'occasion également de tester les mules par 15°C.

J'opte pour une paire vieux rose à talons, croisées sur le devant et assorties à des chaussettes jaunes transparentes aux renforts bicolores. Bah oui, tant qu'à oser, on ne peut le faire à moitié. Et bien sûr, un pantalon un peu court histoire que personne ne perde une miette de mon expérimentation.

Ça ne loupe pas, sur le chemin du métro déjà, les regards se portent systématiquement vers mes pieds, souvent un peu dubitatifs. Dans la rame bondée, mes pieds passent inaperçus jusqu'au moment où tout le monde descend, laissant mes mules apparaître aux yeux de tous. J'ai l'impression que mes mules clignoteraient presque. On a tendance à oublier que dans le métro, on regarde souvent ses pieds...

Bon là, autant vous dire que j'ai commencé à remettre un peu ma décision en question. Et puis essayer de cacher ses pieds sous le strapontin, on a connu plus facile.

.

La journée se poursuit un peu sur le même ton : mes pieds me volent la vedette. J'oscille entre "j'assume" et "j'assume pas". Les avis sont plus que partagés et surtout les gens n'hésitent pas à vous le faire savoir. C'est marrant, je ne me souviens pourtant pas leur avoir demandé leur avis...

Résultat des courses, la gente masculine ne semble pas vraiment fan, une grand-mère m'a complimentée sur mes "souliers", un monsieur m'a demandé si je n'avais pas froid et deux ados ont bien rigolé.

Alors oui, le résultat est loin d'être unanime mais de mon côté c'est... validé. Ça aura pris la journée mais après avoir testé, je récidiverai sûrement. Après on ne va pas se mentir, à chaque courant d'air je me serais bien vue dans des UGG douillettes. Et le soir, douche chaude histoire d'éviter de chopper un rhume.

Mais d'une le combo ne manque certainement pas de style, de deux ça permet quand même de recycler ses chaussures d'été (c'est un peu écologique, du coup), de trois la possibilité de s'amuser en changeant de chaussettes est infinie et de quatre c'est quand même un peu plus chic que les claquettes chaussettes.

Amélie Cosmao

À ne pas rater