Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

J'ai testé les cuissardes

Après 3 mois d'automne, les cuissardes, c'est bon, on commence à maîtriser. On a passé tous les stades, de la vision de la chose portée par les trendsetteuses du monde entier, à l'heure d'un premier bilan. Petit historique de la question "cuissardes" en 7 points :

 

1 - Vues sur les défilés.
Quand on aime la mode, on se nourrit des défilés, c'est incontournable. On décortique, on détaille, on traque le détail qui va nous tuer.
Quand on a commencé à apercevoir de la cuissardes dans les défilés il y a bientôt deux ans, on ne peut pas dire que l'on ait sauté de joie. Quoi ? Le retour de la cuissarde ! Mais, euh, c'est pas possible, on va pas y arriver. Et puis on a vu les choses réapparaître sur les photos de nos streetstylers préférés...

2 - Vues sur les VRAIES trendsetteuses.
Bon, ok, j'adore Carine Roitfeld , mais je ne peux pas complètement affirmer qu'elle m'inspire lorsque je fais la danse du scalp pour trouver comment m'habiller le matin. D'ailleurs, voir un truc porté par Carine me fait immédiatement penser que je dois oublier d'avoir envie de faire pareil. C'est soit trop beau, soit trop haut, trop court, trop ajusté, et trop cher, tout simplement. Et puis y'a des filles qui naissent galbées et d'autres... moins. Bref, les cuissardes sur Carine, c'était raccord mais sur moi... pas d'accord.

3 - Vues dans les pages mode des magazines
Oh, comme elle est mignonne Daria (Werbowy) avec sa jupette et à ses cuissardes ! Miam, on en mangerait. J'aime ça moi, les cuissardes ! Oups, on me dit que je ne suis pas exactement un clone de la top. Bon, ok, je passe mon tour.

4 - Vues dans les pages shopping des magazines
Ah, c'est mieux, on me montre de sublimes bottes non portées, je peux m'approprier le truc sans me comparaison à un mannequin modèle taille XXXXS placé à l'intérieur. Youpi, je peux aimer les cuissardes, m'imaginer avec, mieux, vivre avec. Tous ces modèles alignés, avec toutes les hauteurs de talons possibles, c'est trop beau, j'ai l'embarras du choix. Le choix... mince, mais j'achète lesquelles alors ??? Help !!!

5 - Vues sur les copines
C'est chouette les copines, ça vous sort de plein de situations compliquées en deux coups de cuillères à pot. Attendons de voir ce qu'elles achètent, on pourra juger sur pièce. Mais ????? Bon, problème, personne ne se lance. Mais je suis décidée, j'y vais. Je trouve un modèle en cuir souple zippé derrière le genou. Facile, bonne hauteur de talons, j'achète !

6 - Vues dans la rue.
Sur moi, donc. Pas simple la première sortie en cuissardes, sensation bizarre d'être nue dans la rue alors que, si je ne m'abuse, j'ai plutôt ajouté quelques centimètres de cuir à mes bottes plus classiques. Quelques pas plus tard, je remonte mes bottes sur mes cuisses. Vu les regards que l'on me jette, j'ai plutôt la sensation d'être en train d'ajuster un porte-jarretelles au beau milieu du trottoir. Mais j'assume, la cuissarde passera forcément par moi.

7 - La frime
Avec deux paires au compteur, je me la joue easywear avec ce qui était encore un défi il y a quelques semaines. Les cuissardes n'aiment pas toute ma garde-robe, évidemment, ce serait bien trop facile, mais j'ai bien compris que plus je restais cool, plus ça le faisait. En gros, un collant bien opaque avec une tunique ou une grande chemise avec un legging et le tour est joué. Enjoy !

Nizzagirl

À ne pas rater