Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

J'ai testé le body

Nadia se lance dans une nouvelle tendance : celle du body
Nadia se lance dans une nouvelle tendance : celle du body
Coefficient de portabilité : 2/10

Crash test : 4/10


Je ne sais même pas comment je peux écrire un truc pareil : j'ai porté un body ! Non mais sans blague ? Mais reprenons le cours de l'histoire depuis le début. Ma très chère rédac chef me demande de tester le retour du body. A part lever les yeux au ciel avec un "pffffff" de rigueur, je ne bouge pas. Je mime (fort bien) le syndrome du poisson rouge : un tour de bocal, et pof, c'est oublié. En vrai, je pense à une grosse blague, me pince 3 fois, me fais 12 bleus, mais non, c'est une vraie commande.

Je tente une feinte : je n'ai pas de body dans mon dressing, si j'avais des fringues des années 80 dans mon placard, ça se saurait. J'ai été suffisamment ridicule dans ma prime jeunesse à coup de créoles fluo et de sweat épaulés, je passe mon tour au rayon 80's revival trip. Hyper satisfaite de ma sortie, je fais la morte et compte sur un petit Alzheimer passager pour me sauver la face.

Sauf qu'une rédac chef par définition ça a de la mémoire. La mienne connait toutes mes boites mails, mes 2 numéros de téléphones et accessoirement sait où j'habite. Je flippe à mort de me retrouver avec un body en dentelle agrafé à ma porte d'entrée. Du coup je prend les devants, je file chez American Apparel , rayon combishort. Comment ça quel est le rapport? Ben moi j'en vois un, et de taille : c'est la même galère pour aller au petit coin, on se dessape intégralement à chaque pause pipi, ma non-tendance masochiste devrait quand même en prendre un coup. Ok ça boudine moins, mais on peut peut-être garder un chouia d'humiliation pour un peu plus tard, non?

Le problème avec le body, c'est qu'il faut un mode d'emploi...

Premier problème : rendre la bête inoffensive et calmer d'embler son côté facilement trop sexy. Bonne nouvelle, la combi semble plutôt bien s'accommoder du boyfriend jean, qu'elle glamourise à souhait. Comme quoi, une tendance importable ne vient jamais seule : après le jean qui fait le derrière et les hanches au cube, voici celle qui nous fera attraper une pneumonie dans les toilettes un peu trop aérés de jaime-mon-job.com. Parce qu'au programme de cette sainte journée habillée pour bien se marrer, une vraie journée de boulot tout ce qu'il y a de plus normal avec comme exercice quotidien l'engloutissement de mes 1,5 litres de flotte réglementaire. Je sens que vous devinez la suite...

A la première pause pipi, on en rigolerait presque : autant d'acharnement à se pourrir la vie à coup de frusques so 1989, c'est presque risible. Au 5ème rappel, le jean dans une main, la combi dans l'autre, le papier entre les dents et la paupière tremblante, on est déjà moins à la cool rayon glamour. Croyez-moi ou non mais à l'heure de partir du boulot, j'étais physiquement épuisée, j'ai même du sécher l'apéro, si c'est pas honteux ce que l'on doit vivre pour la cause fashion!

Mais le pire, le vraiment pire n'est pas que ma journée me soit apparue super longue, mais que je soupçonne cette micro-tendance de se reproduire plus vite qu'un bouton d'acné sur la joue d'un ado. Je reviens de Suède où le body se ramasse à la pelle : imprimé et ultra-moulant. Rien que d'y penser, j'ai comme une grosse fatigue là...

Deuxième problème : le body ne gomme aucun défaut et a même plutôt tendance à les souligner. Un peu de ventre ? Une taille un peu épaisse ? Des bourrelets disgracieux ? Un vrai corps non photoshopé ? ça va être dur le filles, ça va être dur !


Alors, le body? Mouais...


Nadia

À ne pas rater
À découvrir