Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Iskra Lawrence brise les diktats dans une combinaison moulante

.

Aperçue au Beautycon Festival 2018 à New York, Iskra Lawrence a posé les bases. La mannequin "plus size" avait porté son choix sur une combinaison rayée. Un sens du style qui n'a pas manqué de la mettre en avant tout en brisant les "préceptes" mode qui voudraient que certains imprimés soient interdits aux femmes rondes. You go girl !

A l'instar d'Ashley Graham qui bouscule les clichés, Iskra Lawrence est de ces mannequins dits "grande taille" qui font passer un message résolument body positive grâce à leur grande influence sur les réseaux sociaux. Et quand celle qui défilait il y a peu pour L'Oréal Paris ne fait pas passer de messages positifs via son compte Instagram, c'est en faisant des apparitions remarquées qu'elle continue à déconstruire les diktats.

Cette fois, c'est une leçon mode qu'Iskra Lawrence a décidé de donner à New York en arborant une combinaison rayée. La mannequin britannique de 26 ans a ainsi porté son choix sur une combi-pantalon coupée façon pattes d'eph' et ouverte au niveau du ventre, le tout mixé à un imprimé à rayures verticales. Preuve que la belle blonde n'a pas froid aux yeux et n'a pas peur de cet imprimé qui "grossit", à croire certains préceptes mode.

Une combinaison qui ne manque pas de souligner la taille marquée d'Iskra, mais également moulante en bas pour mettre en valeur le fessier et les jambes de la mannequin. Elle couronne le tout avec une paire d'escarpins bleus en rappel avec les couleurs de la pièce maîtresse de sa tenue. Il n'y a pas à dire, c'est un sans faute pour la bombe britannique !

.

Dire "stop" aux injonctions mode !

Car oui, il faut bien le dire : Iskra Lawrence rompt avec les injonctions mode. Et on ne peut pas nier que cette tenue ferait hurler d'effroi une Cristina Cordula, reine en la matière, que ce soit pour sa coupe ou son imprimé. Mais bien dans ses baskets, le mannequin porte ce qu'elle veut et comme elle veut sans se conformer aux diktats.

C'est d'ailleurs précisément le combat mené par le "body positivism" en prônant l'amour de soi. Qu'en 2018 il existe encore des injonctions faites aux femmes grosses, les appelant à éviter certaines coupes ou imprimés, n'a rien à voir avec des "conseils morpho". Cela participe plutôt à les faire se sentir peu sûres d'elles, voire à les invisibiliser.

L'influenceuse Lalaa Misaki, qui signe une collection "grande taille" avec la marque française Gémo, confiait il y a peu à Puretrend : "On a tellement interdit, dans plein de magazines et d'émissions, aux femmes rondes de porter la combinaison, que c'est devenu ma passion !". Une provocation à l'encontre de la mode bien méritée et qu'Iskra Lawrence illustre également à sa manière.

.
À ne pas rater