Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Isabelle Adjani sur son fils : "J'ai fait ce que j'ai pu"

Isabelle Adjani sort de l'ombre. Cette semaine, elle fait la couverture de Gala avec son fils Gabriel-Kane, né de son union avec Daniel Day-Lewis. L'occasion de se confier sur son rôle de mère et son rapport au jeune homme.

Pas facile d'être mère lorsqu'on vit sous le feu des projecteurs. C'est peut-être d'ailleurs parce que ses parents sont célèbres que Gabriel-Kane Lewis a eu envie de faire carrière dans le milieu artistique. Même s'il n'y semblait pas destiné. Isabelle Adjani, à qui Gala consacre son numéro cette semaine, confie ainsi dans les pages du magazine : "La célébrité, ses parents des personnages publics... Il ne me semblait pas fasciné par tout ça et j'étais rassurée, parce que devenir célèbre est une purge et qu'on ne souhaite pas voir son enfant avalé, plus tard, quand on est soi-même un parent connu !"

"Gabriel-Kane a toujours occupé le centre de ma vie"

L'actrice iconique n'a plus qu'à espérer que son fils ne pâtisse pas du succès. "L'anonymat, c'est le grand luxe d'aujourd'hui, puisque notre société ultra connectée incite tous les ados à prendre la pose dans la lumière artificielle", décrypte-t-elle dans l'interview.

Le jeune homme, lui, vit pour le moment à 100 à l'heure. Mais sa mère reste son pilier : "Je pense que je me confie beaucoup à maman, oui. Elle m'aide à me sentir 'secure'". Et ce malgré une histoire familiale compliquée : Isabelle Adjani et Daniel Day Lewis se sont séparés quand la comédienne était enceinte. "J'ai fait ce que toutes les femmes font : ce que j'ai pu ! Gabriel-Kane a toujours occupé le centre de ma vie, ça va de soi, mais il a fallu trouver une sorte d'équilibre entre ne pas être 'trop' et ne pas être 'pas assez'. L'amour maternel par asphyxie ou insuffisance, très peu pour moi !", assure la star. Pari réussi.

À ne pas rater