Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Irina Shayk après la nudité assumée, la simplicité au Mexique

Lorsqu'elle ne fait pas tourner toutes les têtes sur son passage dans une robe dénudée (par exemple à la soirée Vanity Fair), Irina Shayk sait aussi captiver toute habillée. C'est justement ce qu'elle a fait ce 25 février 2015 en pleine promo de l'enseigne Liverpool à Mexico.

Fraîchement séparée de Cristiano Ronaldo après cinq ans de relation, la bombe Irina Shayk ne se laisse certainement pas abattre. Invitée de l'after party Vanity Fair des Oscars 2015, la belle a récemment fait sensation à moitié nue (tout comme Rita Ora le même soir). Ce 25 février 2015, c'est un peu plus couverte mais toujours très sexy que la belle Russe de 29 ans s'est fait remarquer à Mexico.

De la Russie au Mexique

Assurant la promotion de la chaîne de centres commerciaux Liverpool, Irina est donc de passage au Mexique où elle a ce mercredi joué les ambassadrices de charme pour l'enseigne. Pour l'occasion, la bombe habituée aux looks particulièrement hot voire complètement incendiaires (on se souvient notamment de la tenue de la belle à Cannes en 2013) mise sur un ensemble plus raisonnable et légèrement plus couvrante.

Plus sage mais toujours aussi hot

Ce mercredi à Mexico, Irina porte donc un pantalon noir ajusté à la longueur 7/8ème qu'elle associe avec un top blanc sans manche à la coupe plutôt classique. Deux pièces pas exactement très sexy au premier abord mais qui, portées par Irina, prennent une toute autre dimension. Ainsi habillé, le top sublime sa plastique impeccable sans trop en faire et bien évidemment, elle reste canon. Aux pieds, elle se chausse d'une paire de sandales noires vertigineuses pour la note plus sexy.

Les cheveux plaqués en une queue de cheval basse, la raie sur le côté, Irina mise sur un maquillage plutôt discret. Le regard agrandi grâce à une pointe de mascara, la bouche à peine glossy, celle qui faisait la couv de Sports Illustrated en 2012 n'a décidément rien perdu de son fameux sex-appeal et ce, peu importe ce qu'elle porte.

À ne pas rater