Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Instagram : elles se collent des tétons d'hommes pour lutter contre la censure

Sur Instagram, les femmes luttent contre la censure en se collant des tétons d'hommes sur leurs seins. Miley Cyrus, Rihanna ou encore Lena Dunham font partie de ces célébrités qui dévoilent leurs seins en faveur des droits des femmes.

Les réseaux sociaux regorgent de mouvements en tous genres. Le petit nouveau à la mode consiste à coller des tétons d'hommes sur les seins de femmes visibles sur une photo. En participant à ce mouvement, les femmes dénoncent l'inégalité des sexes et protestent contre la censure des tétons féminins sur Instagram et sur Facebook.

Pourquoi les tétons de femmes sont-ils censurés si ceux des hommes ne le sont pas ? Grossièrement photoshoppés, les femmes collent des tétons masculins à la place des leurs afin d'éviter que leur photo ne soit supprimée par les réseaux sociaux pour atteinte à la pudeur. Libérer le téton féminin, tel est le message proclamé par ces femmes qui refusent que leurs tétons soient toujours sexualisés, jugés érotiques et parfois même pornographiques.

Libérez vos tétons !

Echapper à la censure en se collant des tétons d'hommes à la place des siens ? L'idée vient de Micol Hebron, une artiste américaine. "Si vous comptez poster des photos de femmes topless, veuillez utiliser cet acceptable téton d'homme pour couvrir les inacceptables tétons des femmes", écrit-elle sur son compte Instagram.

En proposant aux femmes de découper et de se coller un téton masculin sur leurs seins, les femmes du monde entier se sont mobilisées pour faire valoir l'égalité des sexes. Poser topless sur Instagram sans se faire censurer est donc devenu possible, seulement si vous collez des tétons d'hommes à la place des vôtres.

Malheureusement, ce genre de mouvement n'aboutit pas au résultat escompté. En effet, Facebook n'a pas changé sa politique de censure, qui est restée très ferme : "Nous supprimons les photographies présentant des organes génitaux ou des fesses entièrement exposées. Nous limitons également certaines images de poitrines féminines si elles montrent le mamelon, mais nous autorisons toujours les photos de femmes qui défendent activement l'allaitement ou qui montrent les cicatrices post-mastectomie de leur poitrine".

À ne pas rater