Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Ingrid Chauvin, en mémoire de Jade : 40 000 euros de récoltés

Ingrid Chauvin a vécu un terrible drame au début de l'année : la perte de sa fille âgée de 5 mois, Jade. Et il y a quinze jours, l'actrice a fait un appel aux dons pour l'hôpital Necker... Une véritabler réussite puisqu'elle a récolté 40 000 euros !

L'actrice Ingrid Chauvin peut être fière : elle a récolté environ 40 000 euros pour l'hôpital Necker qui s'occupe des enfants malade. Celle qui a crée l'associaton "En mémoire de Jade" suite à la perte brutale de son bébé a décidé de se consacrer à son association qui semble avoir touché beaucoup de monde.

"Ce petit message pour vous remercier de votre mobilisation et de votre grande générosité. Grâce à vous, les lits accompagnants manquants vont pouvoir prendre place dans chaque chambre d'enfants , c'est merveilleux ... Infiniment merci de me suivre dans cette belle initiative, ce soir je pense à ces enfants et je suis heureuse qu'ensemble nous leur apportions un peu de confort ..." a écrit Ingrid Chauvin sur son compte officiel Facebook.

Celle qui a décidé de faire doucement son retour à la télévision pour avancer un peu après le drame a récemment accordé quelques interviews à des magazines. Récemment, c'est dans les pages de Gala que l'actrice s'est confiée, affirmant que le drame aurait pu détruire son couple mais l'avait rapproché de son mari : "Cela peut effectivement tout détruire. Nous, cela nous a renforcés à tout jamais. Nous avons cette chance de beaucoup communiquer, d'être fusionnels. Bien sûr, on ne réagit pas toujours de la même façon au même moment, il faut apprendre à gérer cela, quand l'un est à terre, c'est l'autre qui le tire vers l'avant. Chacun son tour. Par moments, la peine vous submerge comme un tsunami, on sait que l'on va vivre avec ça toute sa vie, c'est un combat de tous les jours. Aujourd'hui, Thierry et moi arrivons à parler, à échanger, à partager vraiment ce que l'on ressent. Cela nous fait du bien".

À ne pas rater