Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Iggy Pop et Karl Lagerfeld torturés : la campagne choc d'Amnesty International

Pour marquer les esprits, Amnesty International Belgique a décidé de frapper fort et s'est "attaqué" à Iggy Pop et Karl Lagerfeld avec des visuels plus que parlant.

Sur le premier visuel avec Iggy Pop, on y voit la star de la musique défigurée avec, sous son portrait, cette phrase : "L'avenir du rock'n'roll, c'est Justin Bieber". Pourquoi Iggy Pop aurait-il dit une telle absurdité ? Karl Lagerfeld, lui aussi battu, affirmerait que "Le sommet de l'élégance, c'est la chemise hawaïenne et les tongs". Quoi ? Enfin, le Dalaï-lama, le visage tuméfié également, prétendrait qu'"Un homme qui n'a pas de Rolex à 50 ans a raté sa vie." Pourquoi de telles absurdités auraient-elles été déclarées par le maître du rock, le génie de la couture et le représentant de la paix ? La réponse d'Amnesty International Belgique est claire : "Torturez un homme et il vous racontera n'importe quoi."

Cette campagne choc et très second degré est intitulée "Stop Torture!" et a été lancée dans le cadre de la campagne mondiale contre la torture d'Amnesty International Belgique. Ces photos détournées nous rappellent que chaque jour, des milliers de personnes sont battues et torturées dans le but d'obtenir des informations. Malheureusement, et comme le rappelle Philippe Hensmans, Directeur de la section belge francophone d'Amnesty International : "l'histoire a démontré que les personnes torturées sont le plus souvent prêtes à dire n'importe quoi pour que la douleur cesse". autrement dit, ce moyen (obsolète) de pression serait "inefficace". Justin Bieber, le baby délinquant du moment, appréciera, nous en sommes certaines.

Il n'est pas necéssaire de préciser qu'avec de tels visuels, cette campagne d'Amnesty International Belgique a largement été relayée sur les réseaux sociaux. Sur son site (amnesty.be), l'ONG se félicite de cette campagne : "En quelques heures à peine, près de 6.000 personnes ont partagé sur Facebook le visuel qu'Amnesty International a dévoilé aujourd'hui sur le caractère inhumain et intolérable de la torture". Et ces chiffres de partage ne cessent d'augmenter sur sa page Facebook.

J.D

À ne pas rater