Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Hunger Games 2, plus fort que le 1er volet : la preuve en 5 points

"Hunger Games - L'Embrasement" sort aujourd'hui en salles et s'inscrit déjà dans l'histoire du cinéma. Quatrième meilleur démarrage de tous les temps aux États-Unis, ce long-métrage signé Francis Lawrence avec Jennifer Lawrence et Josh Hutcherson est bien meilleur et plus sombre que le premier volet. La preuve en 5 points.

Voilà maintenant plusieurs mois qu'on entend parler d'"Hunger Games - L'embrasement", film le plus attendu de cette fin d'année. Et le long-métrage de Francis Lawrence avec Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson et Liam Hemsworth est sans conteste une véritable surprise. Meilleur que le premier volet, plus sensible et plus spectaculaire, il marque l'ascension d'un blockbuster pour adolescents en film noir, plus adulte. "Hunger Games 2", meilleur que le premier volet, la preuve en 5 points.

Un film plus sombre.

Avec une réalisation crépusculaire digne d'une fable noire, L'Embrasement est bien plus noir que le volet qui le précède. Plus prenant, on assiste à un combat acharné, entre un peuple qui gronde et souffre face à un système haïssable et ignominieux. Un message politique bien musclé, pour un résultat férocement sombre qui nous prend aux tripes.

Jennifer Lawrence, plus mature.

Dix-huit mois et un Oscar plus tard, Jennifer Lawrence a gagné en maturité, ce qui profite à son personnage, Katniss. Pudique et sauvage dans le premier volet, elle développe sa délicieuse impertinence cette fois-ci, s'imposant encore plus comme la figure indomptée du système contre lequel elle se bat. Une nouvelle preuve que la flamboyante actrice est l'une des meilleures de sa génération.

La tension encore plus forte.

Si "Hunger Games - L'Embrasement" suit le même cheminement que le premier film, on ressent ici une tension plus palpable. Les corps s'amassent rapidement et on craint pour les protagonistes principaux. Une fois Katniss dans l'arène, le souffle manque au spectateur qui ne cesse d'être surpris par l'ingéniosité de la jeune femme.

Liam Hemsworth, sous les feux des projecteurs.

Très absent dans le premier volet, le personnage de Liam Hemsworth (Gale) prend cette fois-ci de l'importance, créant ainsi une véritable triangle amoureux. Des tensions pour ce film, oui, mais aussi un peu d'amour que diable ! De quoi créer deux véritables camps : les pro-Peeta et les pro-Gale.

Un cliffhanger magistral avant 12 mois de torture.

Si la fin du premier "Hunger Games" était plutôt bien menée, elle n'est pas comparable à celle de L'Embrasement. Cette fois-ci, nous sommes face à un véritable cliffhanger qui nous assure d'ores et déjà 12 mois de torture avant de connaître la suite. Il ne nous reste plus qu'à nous attaquer aux livres si le temps nous parait trop long.

"Hunger Games - L'Embrasement", un film de Francis Lawrence avec Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth au cinéma le 27 novembre 2013.

Aurélia Baranes

À ne pas rater