Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Hot list : quelle femme pour Noël ?

La Bimbo : Si elle a laissé derrière elle le rose Barbie, elle conserve une prédilection affichée pour les jolies découpes et sort souvent toutes gambettes dehors ! Avec elle, il faut s'attendre à se battre en boîtes... et à tenir les sacs les jours de soldes.
On évite : Le premier degré comme Paris Hilton ou Pamela Anderson, la bimbo c'est bien, seulement si on peut la présenter à ses amis.
La Bimbo : Si elle a laissé derrière elle le rose Barbie, elle conserve une prédilection affichée pour les jolies découpes et sort souvent toutes gambettes dehors ! Avec elle, il faut s'attendre à se battre en boîtes... et à tenir les sacs les jours de soldes. On évite : Le premier degré comme Paris Hilton ou Pamela Anderson, la bimbo c'est bien, seulement si on peut la présenter à ses amis.

Savoir si on préfère les blondes ou les brunes (ou pourquoi pas les rousses) n'est plus un problème pour trouver sa moitié. Aujourd'hui la vraie question est : suis-je plutôt bimbo ou grunge ? Est-ce-que je préfère lire du Maupassant au coin du feu ou profiter de l'univers d'une déjantée ?

Si pour l'heure on ne fait pas encore office de site de rencontre, on vous offre toutefois la possibilité de savoir les reconnaître, et du coup, de partir avec une longueur d'avance.
Un bonus non négligeable lorsque l'on sait qu'il y a sur terre plus d'hommes que de femmes !

Puretrend vous propose une Étude anthropologique de la femme 2011 (en toute objectivité bien sûr...)

Dans la famille "Femme" je demande :

La bimbo

Sans grande surprise, elle est belle, naturellement ou non. Souvent blonde (mais ne généralisons pas) la demoiselle, un peu comme Blake Lively évolue dans un monde de perfection et donc de vêtements parfaits. Avec elle l'expression vitrine de la mode prend tout son sens. Elle aime le flashy, le girly, le court, très court, son monde ressemble à s'y méprendre à celui de Barbie, mais sans le rose et en moins sage.

 

La djette

Pratique pour animer les soirées. Avec une fille comme Joséphine de la Baume, plus besoin de passer des heures à surfer sur le site Billboard.com pour savoir ce qui est à la mode et se concocter une playlist qui épate la galerie. La djette ne jure que par les mots "sample", "set" et "vocoder", les langues étrangères c'est séduisant.

 

L'inaccessible

Qui est-elle ? La pomme d'Adam, le saint Graal de la table ronde qui feint d'être "une fille comme les autres", une femme comme Sofia Coppola (et bientôt Alexa Chung d'ailleurs). Fantasme, élite issue d'un milieu impénétrable - et là peu importe le physique pourvu qu'on ait l'ivresse - elle est en somme un challenge sur pattes...

 

La grunge

Parce qu'il n'y a pas que les bad boys qui soient séduisants, leur pendant féminin a aussi des choses à dire. Si la grunge comme le top Freja Beha ne défile pas avec un gros A tatoué sur le front, elle marque sa différence en vous faisant faire la tourner des bars et vous donne presque l'impression que ce soir vous irez boire un verre avec Kurt (oui oui Cobain).

 

L'intello

Finie l'époque où vous preniez des notes issues du livre "Le grand art de la petite conversation" avant d'aller aux soirées, maintenant une femme comme Natalie Portman (diplômée de psychologie s'il vous plait) vous permet de briller en parlant littérature, expo et musique. En bref, un Beigbeder en féminin et en moins velu.

 

La cougar

Puisque les hommes quittent les femmes pour des femmes plus jeunes pas de raison que la femme 2011 ne s'en prive. Fini le temps des pantoufles et des mots croisés, la cougar, Demi Moore pour ne pas la citer, préfère se déhancher dans les soirées branchées avec un homme plus jeune - qui lui la quittera peut être pour une femme plus jeune ou même, un homme plus vieux, mais c'est une autre histoire...

 

La jolie laide

La beauté et la perfection, ça lasse. Si, si, je vous assure. En plus ça donne des complexes. On misera donc plus sur une jolie laide comme Chloë Sevigny, qu'on préfère écouter que regarder, ça fait travailler l'attention ! En plus, avec la jolie laide il y a la prime "sécurité fidélité", un bon parti.

 

La rétro

Un must pour les amoureux d'Histoire ou les déçus de l'émancipation féminine. Fini les demoiselles en bikini, place aux noeuds et la dentelle d'une femme comme Duffy et aux chansons de Françoise Hardy.

 

"L'héroïne"

Une femme comme Lindsay Lohan (même si on s'en voudrait de lui porter la poisse) dévergondée qui n'a pas froid aux yeux, à en juger par la longueur de ses robes. Permissive, elle vous propose des soirées à plusieurs avec "Marie-Jeanne" et ça, c'est pas négligeable... A consommer néanmoins avec modération (et entre nous, une camée c'est plus joli au masculin et autour du cou).

 

Puisqu'il serait trop simple de regrouper les femmes en seulement 9 catégories découvrez aussi en images : l'étrangère comme Charlotte Le Bon, la mini bomba Eva Longoria ou encore la vampire...

 

NDRL : Boire et fumer est dangereux pour la santé, nous déclinons donc toute responsabilité.

 

À ne pas rater