Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Honey BOO BOO, la mini miss qui choque l'Amérique

Honey Boo Boo alias Alana Thompson est la nouvelle star d'une télé-réalité qui va encore plus loin "Here comes Honey Boo Boo". Signée TLC, l'émission parie sur le phénomène des mini miss qui cartonne au pays d'Obama. En Europe on est sceptique, encore plus devant cette gamine de 6 ans devenue l'héroïne d'un show télécommandé par une Amérique tout sauf puritaine.

Le pitch ? Alana ou Honey Boo Boo n'est pas belle, n'est pas mince et rêve de rafler toutes les couronnes de miss des Etats-Unis. Une Little Miss Sunshine en somme, en bien moins charmante, en bien moins polie, en beaucoup moins brillante. Et parce que bien souvent il faut plusieurs "victimes" pour divertir le spectateur, sa famille se prête également au jeu de cette télé qui vous suit partout. Le contrat doit être juteux.

Alors nous voilà embarqués dans un monde de "rednecks" où combats de boue, chips et joutes verbales font partie du quotidien. Un univers trash mais divertissant il faut bien l'avouer qui pourrait être le pitch d'une ex série de télé-réalité "The Simple Life" vue cette fois de gens simples, très simples et non d'héritières bling bling et pas si bêtes finalement.

Honey Boo Boo évolue donc sous le regard des spectateurs hallucinés, inquiets, dubitatifs sur la véracité de ses actes tant elle fait l'objet de clichés. Elle et sa famille d'incultes, elle et sa mère, bien trop présente, qui n'hésite pas à se curer le nez face caméra. C'est à se demander si les rôles ne sont pas surjoués. On l'espère et encore plus quand la petite rondouillarde s'exprime face caméra et avec un accent de charretier, sur la cause gay (vidéo sur Puretrend).

Matraquée par les paparazzis dans sa petite ville rurale, Alana la nouvelle super star de 2012 ne perd pas une miette de sa notoriété, quitte à mettre la tête dans une machine à cupcakes pour amuser les objectifs après s'être goinfrée au restaurant mais aussi à la sortie, glace à la main. Point de grâce donc pour cette apprentie miss qui ne semble pas souffrir de ses kilos bien répartis. Mieux, elle les assume en déclarant avoir une "size cute" et n'hésite pas à pétrir son ventre pour en faire un joli dessin diffusé sur sa page Facebook officielle. Yummy.

Découvrez Honey Boo Boo, la miss déchue d'une Amérique profonde et malade, en images sur Puretrend.

Chloé de Trogoff

À ne pas rater