Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Hommage à Andrée Putman

Designer et importateur à NY de 1980 à 1989 des meubles "Ecart", le label créé par Andrée Putman, Bénédicte Siroux évoque sa mémoire, à quelques heures de la cérémonie des adieux à la grande dame du design français à l'église Saint Germain des Prés.

"Nous avons perdu notre figure de proue. Chagrin! Andrée Putman était remarquable et c'était d'abord une femme. Son égérie fut Eileen Gray qui, née en 1878, a beaucoup souffert de sa condition de femme, ayant une extrême difficulté à s'imposer professionnellement en tant qu'architecte.

La réussite d'Andrée Putman est comme une revanche. Non seulement elle s'est imposée comme architecte d'intérieur, mais elle l'a fait à un certain âge. Perfectionniste, visionnaire et déterminée, c'est à 50 ans qu'elle a pris sa vie à bras le corps pour commencer une nouvelle carrière et se lancer dans un travail personnel en créant sa marque "Ecart" en 1978.

J'étais à ses côtés dans les années 80, lors de sa conquête des Etats-Unis. Toute d'Azzedine Alaïa vêtue, elle enchaînait rendez-vous sur rendez-vous, convainquant Philip Johnson, Joe D'urso et d'autres figures majeures de l'architecture américaine que les rééditions de mobilier du XX ème d'"Ecart" étaient essentielles pour parfaire leur vision de la modernité. Elle était d'un tempérament courageux et intrépide et les fruits qu'elle a recueillis plus tard furent mérités.

Je la considère comme un exemple pour toutes les femmes de la profession " If you really want it, you cant do it ". Un esprit de conquête américain allié à une finesse et une culture bien française, avec une devise qui n'avait encore rien d'évident à l'époque : faire du luxe avec des matériaux pauvres."

Propos recueillis par Paquita Paquin

À ne pas rater