Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Hipanema : la marque de bijoux qui nous séduit du Brésil à Paris

.

La marque de bijoux Hipanema (en compagnie de sa petite soeur Amenapih) ouvre sa première boutique à Paris. L'occasion d'interviewer les créatrices de la marque phénomène. 

Les bijoux Hipanema sentent bon le sable chaud et la noix de coco. Née en 2012 pendant un voyage au Brésil, la marque a envahi la France en quelques mois et n'a plus quitté le coeur des fashionistas. A l'occasion de l'ouverture de leur première boutique parisienne, les créatrices de la marque Delphine et Jenny ont répondu à nos questions.

Hipanema, c'est une histoire de filles / de copines ?

Delphine : Nous étions toutes les deux en vacances à Rio. Jenny venait de quitter la marque Corpus Cristi, pendant que j'étais en voyage prolongé au Brésil. Nous avions toutes les deux des bracelets brésiliens aux poignets et vous cherchions comment les garder sans les abîmer.

Jenny : C'est un peu l'histoire de deux filles qui se rencontrent en vacances, qui par hasard imaginent un produit, et qui après avoir fait un prototype vraiment chouette, décident de monter une marque. Nous nous sommes rencontrées pour le réveillon de Noel 2011 et nous avons créé notre marque quinze jours après. Tout a été extrêmement vite, comme si c'était une évidence.

Le buzz part des manchettes, vous aimeriez désormais qu'Hipanema soit associé à autre chose ?

Oui notre buzz vient des manchettes et nous en sommes heureuses. Après en avoir vendu près de 3 millions, nous aimons toujours autant décliner ce produit sous toutes ses formes. Notre réputation s'est faite sur les bracelets, mais notre consommatrice nous connait pour plein d'autres produits. Nous avons la chance d'être parmi les meilleures ventes de maillots de bain de France, nous avons séduit notre clientèle par nos accessoires atypiques comme le chapeau, sans compter notre prêt à porter qui aujourd'hui représente la moitié de notre chiffre d'affaire. Notre buzz est multiple grâce à nos deux marques. Hipanema est clairement assimilée aux bracelets, alors que Amenapih est en train de se frayer son propre chemin sur le prêt-à-porter.

Selon vous quel est l'accessoire indispensable au quotidien ?

N'importe quelle tenue, même basique comme jean/t-shirt, a tout de suite une autre envergure quand elle est accessoirisée. Le tout est de bien choisir afin de ne pas frôler le déguisement. Un foulard coloré sur une tenue sombre est toujours un succès. Un bijou clinquant se marie à merveille avec une silhouette épurée. Il faut jouer sur les contrastes pour avoir un résultat élégant. Cette saison l'accessoire indispensable est le bracelet jonc ROYAL. Élégant, gypsy chic, c'est notre gros coup de coeur !

Une première boutique vient d'ouvrir à Paris (99 rue Vieille Du Temple), ça représente quoi pour vous ?

Pendant 5 ans, nous avons été distribuées dans des boutiques multi-marques, n'ayant pas vraiment notre mot à dire sur la disposition de nos produits. Ouvrir des boutiques permet de montrer notre univers aux consommatrices, de les emmener dans une histoire complète. Nous avons commencé notre histoire il y a cinq ans avec huit références de bracelets, aujourd'hui nous avons deux marques qui proposent, à partir de cet hiver, un vestiaire de 400 modèles. Il nous paraissait évident d'avoir un endroit à nous, pour présenter l'intégralité de nos collections. Paris, le marais a été notre premier choix, mais nous souhaitons à présent nous installer dans d'autres villes.

.

Pauline Arnal

.
À ne pas rater