Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Hillary Clinton : son clip interdit aux moins de 18 ans en Russie

La nouvelle candidate à l'élection présidentielle américaine de 2016, Hillary Clinton, vient de voir son clip de campagne censuré par une chaîne de télé russe. La raison ? Deux hommes qui se tiennent la main...

Hillary Clinton serait-elle trop hot pour les Russes ? Ce dimanche 12 avril, Hillary Clinton a annoncé officiellement entrer dans la course aux primaires démocrates en vue des présidentielles de 2016 via un clip. Dans celui-ci, on voit une jeune femme avec son enfant, un couple en train de se préparer à la naissance d'un nouveau-né, une mère de famille qui s'apprête à retourner travailler après avoir élevé ses enfants, un couple gay et... WARNING. Un couple gay ? La chaîne Dozhd TV a décidé d'interdire le clip aux mineurs. Un bandeau "+18" (et donc interdit aux moins de 18 ans) a été stipulé sur la vidéo du clip de campagne d'Hillary Clinton. Cette disposition a été prise par la chaîne elle-même, par crainte d'être sanctionnée par le gouvernement russe.

La Russie, ce pays qui n'aime pas les homosexuels

Car, en Russie, il ne fait pas du tout bon d'aimer une personne du même sexe que soi. Des lois ont même été votées à ce sujet (oui oui). Ces dernières prévoient des sanctions à tous ceux qui favoriseraient d'une manière ou d'une autre la "propagande homosexuelle" auprès des jeunes de moins de 18 ans. Les sanctions encourues pour ces faits sont des amendes pour les personnes physiques entre 100 et 125 euros), ou encore la fermeture de 90 jours pour un site ou n'importe quel autre support et média.

Rappelons que dans le pays de la Matriochka, pays où l'homophobie est assez répandue, (88% des Russes soutiennent la loi nous apprend l'Express.fr) l'homosexualité ou plutôt les "relations sexuelles non-traditionnelles" étaient considérées jusqu'en 1993 comme un crime, et jusqu'en 1999 comme une maladie mentale. Bienvenue dans 21ème siècle !

Jennifer Delattre

À ne pas rater