Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Hillary Clinton : l'évolution la possible "future" présidente des USA

Hillary Clinton, l'évolution de l'emblématique First Lady des États-Unis.
Hillary Clinton, l'évolution de l'emblématique First Lady des États-Unis.

À 67 ans (elle les fête aujourd'hui) Hillary Clinton peut se targuer d'avoir une vie de première Dame truffée de "premières fois". Alors qu'elle pourrait bien être en passe de devenir la première présidente des États-Unis, Puretrend a décidé de faire une petite rétrospective sur sa carrière et sur son style.

Pur produit des écoles de la Ivy League, Hillary Rodham Clinton a fait du chemin depuis la banlieue de Chicago où elle a grandi. Avocate, la jeune femme est passée de l'ombre à la lumière lorsque son mari, Bill Clinton, a décidé de se lancer à l'assaut de la Maison Blanche. Soutien indéfectible de son époux, elle a aussi réussi à se bâtir une carrière de son côté, à tel point qu'elle est en voie de l'éclipser.

Première dame parmi les plus emblématiques des États-Unis, l'avocate est également la spécialiste des "premières". Première femme associée du cabinet d'avocat où elle débute dans les années 80, elle se glisse dans le costume moutarde de la parfaite épouse d'homme de politique pour soutenir Bill, tout d'abord comme première dame d'Arkansas puis First Lady des États-Unis de 1993 à 2001. Chic sans trop en faire pour ne pas détourner l'attention portée sur son président de mari, Hillary est à l'époque loin du style moderne et tendance de la FLOTUS actuelle, Michelle Obama. Pourtant, derrière les tailleurs satinés et les serre-têtes bon chic bon genre, la politique dévoile un potentiel mode autant qu'une volonté d'indépendance, de quoi être souvent considérée comme la First Lady la plus impliquée dans la vie du pays et sa gouvernance.

Première femme sénatrice des États-Unis

Ce n'est sans doute donc pas un hasard si, à la suite à l'affaire Lewinsky dans le milieu des années 90, la démocrate devient une personne de plus en plus médiatique, indépendamment presque de son époux même si c'est leur couple qui fait les choux gras à l'époque. Déjà à ce moment-là, dans la famille Clinton, c'est madame qui commence à mener la danse, et la tendance se cristallise en 2001 lorsqu'elle devient la première First Lady à être élue à un poste officiel. Elle devient du même coup la première femme sénatrice des États-Unis.

Bientôt la première femme à la Maison Blanche ?

Force de son expérience politique, de son aura médiatique et de son image de femme forte malgré les scandales qui ont touché sa famille, la démocrate abandonne les tailleurs pastel et le carré mi-long se lance dans la course à la présidence une première fois en 2008. Un premier échec qu'elle surmonte en devenant pour quatre ans, la 67ème secrétaire d'État, la troisième à occuper ce poste après Madeleine Albright et Condoleezza Rice. Désormais à la tête d'une style sophistiqué, en accord avec son âge et respectant l'étiquette, nommée cinq fois parmi les 100 personnes les plus influentes au monde par le Time et deuxième femme la plus puissance de Forbes en 2011 et 2012, Hillary pourrait bien de nouveau retenter sa chance dans la course à la présidence en 2016.

À ne pas rater