Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Herself : le site qui montre le corps féminin dans toute sa diversité

Herself parle du corps des femmes. Plutôt, il le montre au travers des beaux clichés pris par Jennifer Toole. Mais pas seulement. Lancé par l'actrice australienne Caitlin Stasey, il offre une tribune à la gent féminine qui y parle sexe, contraception, genre et spiritualité en toute liberté.

A une époque où le corps est devenue un objet d'obsession, scruté, photoshoppé à foison, le site Herself naît sur la Toile. A première vue, il s'inscrit dans une tendance féministe qui vise à aider les femmes (et les hommes) à accepter le corps féminin tel qu'il est : varié et souvent bien différent de celui idéalisé par les médias et les podiums, beau au-delà de tout cela.

Photographiées par Jennifer Toole, les volontaires posent nues. Mais contrairement à une Miley Cyrus qui se dénude pour le magazine W, il ne s'agit pas de faire la promotion d'une tournée ou de parfaire son image rebelle. Ici, il est plus question de confiance en soi, d'émancipation que de simple nudité.

Le corps s'expose, parfois avec subtilité, parfois de façon plus franche, mais c'est avant tout la femme qu'on regarde. Et qu'on trouve belle. En créant Herself, Caitlin Stasey, jeune actrice australienne de vingt-quatre ans, a avant tout cherché à créer un espace où les femmes pourraient s'exprimer.

Sur son site, déjà en ligne, elle explique sa démarche. "Herself est un geste de femme pour les femmes et fait par les femmes, une chance de montrer le corps féminin en toute honnêteté, sans sentir le poids du regard masculin, sans la pression de devoir séduire qui que ce soit."

Dans la même lignée que le projet "We.Women" ou le "A Body Beautiful Project", qui montrait le corps des femmes après l'accouchement, Herself s'inscrit dans une démarche libératrice. Le but affiché ? "Avec leurs mots, leur expérience et leur histoire s'offrent à Herself dans l'espoir d'encourager la solidarité".

"Récupérons nos corps"

"Récupérons nos corps", écrit Caitlin Stasey, "reprenons-les à ceux qui recherchent le profit dans notre manque d'assurance."

Au programme, de belles photos, mais aussi des interviews fleuves d'anonymes. Parmi les nombreux sujets abordés, l'adolescence, la puberté, la contraception et l'avortement, le genre, la sexualité, le plaisir, la polygamie, la masturbation, le mariage...

Pour s'inclure un peu plus dans ce projet, la jeune comédienne, notamment vu dans la série américaine "Reign", s'est elle-même prêtée au jeu, s'interviewant et se dénudant face à l'objectif. Elle y fait son coming out, en toute simplicité.

Demi, elle, explique dans son interview que "sa vie entière aurait pu être différente si quelqu'un lui avait dit, il y a des années 'Pour être aimée, tu dois t'aimer toi-même".

C'est sans doute à cela que sert Herself, à aider les femmes à forger leur confiance en elles.

Pour participer au projet, envoyez un mail à herselfdotcom@gmail.com. Pour découvrir le site, c'est par ici.

À ne pas rater