Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Helena Bonham Carter : sa photo nue pour la bonne cause

Quand Helena Bonham Carter se déshabille devant un photographe, ce n'est pas pour faire des photos suggestives. Loin de là : l'actrice a certes posé nue, mais pour défendre une noble cause, celle de la protection de l'environnement marin.

Depuis sa séparation d'avec Tim Burton, Helena Bonham Carter s'est fait discrète. Pour mieux revenir sur le devant de la scène ! Et pas de la moindre des manières : l'actrice a posé nue avec un énorme poisson (oui, vous avez bien lu) pour défendre la faune marine à la demande de son amie italienne Greta Scac­chi.

Nue avec un thon

Comme Mélanie Laurent ou Jerry Hall avant elle, Helena Bonham Carter a accepté de poser nue en faveur de la Blue Marine Foun­da­tion devant l'objectif du photographe John Swannell. Mais les clichés n'ont rien de sexy : l'éternelle sorcière du cinéma, les cheveux en bataille et des traces de boue sur la cuisse, a les mains posées sur... un énorme thon ! Une mise en scène qui lui a demandé de prendre énormément sur elle.

"Je suis très phobique des pois­sons donc quand Greta m'a demandé d'être photo­gra­phiée nue avec un thon de 27 kilos, j'étais plus inquiète à l'idée de le toucher que de me désha­biller. Ceci étant dit, j'ai dépassé mes peurs et à la fin de la mati­née nous étions très proches", a raconté l'actrice au Daily Mail. Avant d'ajouter dans un trait d'humour: "Il sera mon Valen­tin !".

Helena Bonham Carter, actrice engagé

Helena Bonham Carter a aussi prononcé un discours devant la Chambre des communes, l'une des chambres du parlement britannique au sujet de la préservation des espèces marines. "Il est de notre responsabilité de transmettre notre planète à la génération suivante dans l'état où nous l'avons reçue. Il serait triste de devoir décrire un thon à nos enfants comme nous décrivons aujourd'hui un dodo", a-t-elle déclaré. Et a incité "le gouvernement à investir dans la création de ces réserves qui sont de véritables refuges pour les poissons, où ils peuvent se protéger des ravages de la surpêche et se reproduire".

À ne pas rater