Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Heather Graham : une robe qui en dévoile beaucoup trop

Mais que devient Heather Graham ? Plus discrète qu'à une époque, la jeune femme est tout de même à l'affiche du film "Horn" ce mois-ci et elle en assure logiquement la promotion aux côtés de Daniel Radcliffe et Juno Temple comme ce 28 octobre à New York où elle a foulé le tapis rouge pour la grande première.

Heather Graham c'est LA bombe so 90's, star connue pour ses rôles sexy (et parfois très dénudés) dans "Austin Powers 2 : L'Espion qui m'a tirée" ou "Boogie Night". C'est aussi la fameuse stripteaseuse dans la trilogie "Very Bad Trip" mais à part ça, la jeune femme a bien du mal à devenir une actrice de premier plan. Elle a donc logiquement aussi du mal à rester sous le feu des projecteurs alors pas question de laisser une occasion comme la première new-yorkaise du film" Horn" pour faire parler d'elle.

Un peu comme son personnage dans le long métrage d'Alexandre Aja, Heather cherche sans conteste à se faire remarquer ce soir-là et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est réussi. L'actrice de 44 ans prend en effet la pose dans une tenue des plus audacieuses. Constitué d'une jupe tulipe taille haute et d'un top noir satiné, son ensemble laisse entrevoir quelques centimètres de peau au niveau du ventre, mais pas seulement.

Comme de nombreuses starlettes ces derniers temps, Heather succombe à la transparence dévoilant l'une de ses gambettes, le haut de sa cuisse et une bonne partie de son entrejambe. Aurait-elle comme Rumer Willis fait l'impasse sur la petite culotte risquant le courant d'air à chaque instant ? Non, rassurez-vous, l'actrice a bel et bien enfilé des sous-vêtements, mais avec de élastiques très fins et surtout couleur chair. Entre nous, c'est quand même bien plus agréable et il y a moins de risques d'en dévoiler bien plus que prévu comme ce fut le cas pour Laura Pausini il y a quelques mois...

À ne pas rater