Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Hair stencil : que faut-il penser de la coloration cheveux au pochoir ?

Un exemple de hair stencil lors du défilé Jean Paul Gaultier en 2013.
Un exemple de hair stencil lors du défilé Jean Paul Gaultier en 2013.

Imprimé panthère, à pois ou à motifs : à en croire Instagram, en 2016, le cheveu a des velléités artistiques à base de formes découpées et de pigments en bombe. Enième marotte capillaire ou vraie tendance ? 

En 2016, les cheveux en voient de toutes les couleurs. Après le buzz des racines pailletées et du tie and dye pastel, le crin orné de dessins au pochoir prend la tête des tendances Instagram "capillotractées". Star de ces posts très colorés : la coiffeuse californienne Janine Ker, qui multiplie les démonstrations sur son compte. Nuages blancs sur tête bleue, pois multicolores sur base naturelle : rien ne semble interdit quand il s'agit d'adopter le "hair stenciling". D'ailleurs, notre pourtant très français Jean Paul Gaultier plébiscitait déjà cette tendance sur son podium Automne-Hiver 2013, avec un effet imprimé léopard sur les chignons de ses mannequins.

Le hair stencil, comble du fun...

Sur un festival ou pour une soirée décalée, le "hair stencil" booste définitivement un beauty look un peu trop classique en une poignée de minutes. Facile à appliquer (grâce à un pochoir à se procurer en magasin ou à confectionner soi-même, et à un coup de couleur en spray), cette teinture éphémère et d'un nouveau genre ne se prend pas au sérieux. La preuve : on craque pour la version pop ou des petits pois multicolores viennent aciduler un carré très sage.

Un poil caricatural ?

Après le tie and dye à la craie, on monte d'un cran dans l'absurdité : difficile de faire adulte et stylé avec cette tendance plus potache qu'autre chose... A moins que les marques, si elles se jettent dessus, arrivent à glamouriser ce qui relève davantage, pour l'instant, de l'énorme défouloir capillaire. Le hair stencil, ce faisant, devra avoir ses codes (ton sur ton par exemple) et être utilisé avec parcimonie, en touche ou sur la frange, s'il veut gagner en sérieux et en profondeur. Bien maîtrisé par les grandes marques dédiées, il pourrait alors s'imposer comme un nouveau must, n'en déplaise aux puristes, particulièrement à une époque où la sinistrose fait rage. Car après tout, on a vu bien d'autres tendances improbables (le nail art psyché, ou plus récemment le mascara multicolore) se faire sans encombres une place dans les vanities et dans les moeurs. Les paris sont ouverts.

Pauline Arnal et Claire Stevens

À ne pas rater