Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Gwyneth Paltrow : ses ''fesses qui pendaient'' remodelees par sa coach Tracy Anderson

Aussi loin qu'on s'en souvienne, Gwyneth Paltrow a toujours eu une silhouette superbe. Même à ses débuts, lorsqu'elle n'était pas la gourou bien-être opposée au gluten qu'elle est désormais, elle n'a jamais été portée sur les rondeurs. Enfin, sa coach, Tracy Anderson, ne serait pas de cet avis. Le jour où elles se sont rencontrées, la star avait, selon elle "15 kilos en trop et les fesses qui pendaient". Ah bon ?

Dans l'univers des coachs de stars, Tracy Anderson peut se vanter d'afficher une clientèle 4 étoiles. Madonna a longtemps fréquenté ses cours. Gwyneth Paltrow est elle une adepte, devenue amie avec celle à qui elle doit son corps de déesse. A 40 ans, l'actrice est au top, on ne peut pas le nier. Et à écouter sa coach, tout le mérite (ou presque) lui revient.

Cette blondinette haute comme trois pommes s'est fait connaître grâce à une méthode d'entraînement ultra-intensive et un régime strict voire impossible à tenir. Son objectif : vous façonner un corps de rêve. Enfin, selon son idéal à elle, qui n'est pas celui de toutes. "J'ai parcouru les magazines et tous ces trucs, à la recherche de modèles de physique. Je me disais "Ces bras sont trop gros. Ceux-là sont trop mous et maigrichons". Je pense que les femmes ne veulent pas de tablettes de chocolat, elles veulent un ventre bien dessiné. J'ai imaginé ce qu'elles pouvaient désirer. La seule chose que j'ai piqué à quelqu'un, c'est les fesses de Gisèle (Bundchen, on imagine). J'en ris aujourd'hui, mais tout le monde les veut. Elle est indémodable."

Très à cheval sur ses principes, Tracy Anderson a un maître mot : les proportions. Rien ne doit dépasser, tout doit suivre ses courbes idéales. Si bien que le jour où elle a rencontré Gwyneth Paltrow pour la première fois, elle s'est dit qu'il y avait du travail.

"Elle avait 15 kilos en trop. Ses fesses pendaient et elle avait de la culotte de cheval. Gwyneth a de la chance, car elles est vraiment grande, alors elle peut bien le cacher sous ses vêtements, mais elles avaient des zones à problème. J'étais triste pour elle, et j'ai pensé que je pouvais vraiment l'aider."

C'était avant le tournage du premier "Iron Man", et Gwyneth Paltrow venait d'accoucher de son deuxième enfant. Pour une fois, perdre ses kilos de grossesse s'avérait compliqué. A voir sa silhouette depuis, ses efforts ont l'air d'avoir payés.

À ne pas rater