Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Guy Bedos, le macho de la scène française ?

Il fascine autant qu'il agace, personne ne reste indifférent face à Guy Bedos. Mais l'humoriste français, qui n'a pas pour habitude de mâcher pas ses mots, est très souvent taxé de macho. A tort ou à raison ?

Guy Bedos, pourquoi serait-il un macho ?

Sa réputation de macho date très certainement de 1972 lorsqu'il présente, avec Sophie Daumier (qui deviendra sa femme), "La Drague". Dans ce sketch aujourd'hui devenu culte, Guy Bedos joue un homme sûr de lui en train d'essayer de courtiser lourdement une femme alors qu'ils dansent. Dans le dernier numéro du magazine Paris Match Historia "années 70", l'humoriste explique qu'à la suite de ce sketch "certaines femmes sont venues me dire en riant qu'elles me détestaient, car des types s'autorisaient en boîte de nuit à reproduire, dans le fameux slow, l'idiot que j'incarnais : elles se faisaient griffer dans le dos, mordre les oreilles." Mais le père de Nicolas Bedos, qui traîne lui aussi une réputation de misogyne, se défend d'une quelconque intention de paraître macho ou misogyne et explique que ce numéro visait à "dénoncer le scandale du type qui profite honteusement de la situation."
Mais trois ans plus tard, il en remet une couche avec un nouveau sketch "Toutes des salopes". Si le titre est évocateur, le contenu l'est tout autant et tout cela donne matière à toutes celles qui l'accusent d'être misogyne. Il explique, toujours au magazine, que là encore, "il s'agissait là aussi de dénoncer un trait de caractère contestables chez certains hommes."

Un incontournable amoureux

En dehors de ces sketchs pendant lesquels il peut camper le personnage d'un type lourd, ou macho, le vrai Guy Bedos n'est pas comme ça. Dans la vie, l'humoriste qui a fait ses adieux à la scène est un véritable amoureux des femmes et un homme très sensible. Dans des interviews accordées à Télé Star, TV Grandes Chaînes et Télé Câble Sat en juin 2014, et reprises par le site PurePeople, Guy Bedos expliquait que "Les femmes m'ont tellement apporté, encouragé... Je n'ai pas épousé toutes celles que j'ai aimées et je ne peux désaimer celles qui ont compté même si on s'est séparés, même si elles ne sont plus là aujourd'hui."

À ne pas rater