Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Guy Bedos et Nadine Morano : la guerre est déclarée

Guy Bedos risque déjà de payer une lourde amende, ce qui n'est pas assez pour Nadine Morano.
Guy Bedos risque déjà de payer une lourde amende, ce qui n'est pas assez pour Nadine Morano.

Entre l'humoriste Guy Bedos et la femme politique, Nadine Morano, l'entente n'est pas vraiment cordiale. A tel point que Nadine Morano souhaite voir Guy Bedos en prison.

Hier, mardi 15 juillet 2014, on apprenait que Anne-Sophie Leclère, ex-candidate du FN aux municipales 2012 dans les Ardennes, avait été condamnée à 9 mois de prison ferme pour avoir comparé la garde des sceaux et ministre de la Justice, Christiane Taubira, à un singe. Nadine Morano a saisi la perche et déclaré sur Twitter qu'elle aimerait que Guy Bedos soit aussi durement condamné pour l'avoir traité de "salope" lors de l'un de ses spectacles.
Tout remonte à octobre 2013. Alors qu'il se produisait la scène de Toul, l'humoriste souvent taclé de macho, évoquait Nadine Morano en la qualifiant de "conne" et de "salope" : "Nadine Morano a été élue ici à Toul ? Vous l'avez échappé belle ! On m'avait promis qu'elle serait là... Quelle conne !" Si la salle était hilare, c'était loin d'être le cas pour l'ancienne ministre UMP qui a décidé de porter plainte en estimant, entre autre, que sa famille avait été "profondément choquée". Lundi 7 juillet 2014, le père de Nicolas Bedos avait d'ailleurs été mis en examen par un juge d'instruction de Nancy pour "injure publique envers un corps constitué, un fonctionnaire ou un citoyen chargé d'un service public" (LeParisien.fr). Si l'humoriste français, qui a fait ses adieux à la scène en décembre 2013 risque tout de même une amende de 12 000€, cela n'est pas assez pour Nadine Morano qui souhaite que la peine soit d'avantage sévère.
Guy Bedos lors de son spectacle à Toul en octobre 2013.
Il faut dire que chez les Bedos, le père comme le fils, la langue de bois est très peu pratiquée et les insultes sont légions lors de leurs sketchs ou/et chroniques. Invité dans "C à vous" sur France 5 en décembre 2013, Guy Bedos était revenu sur ce fameux sketch en ajoutant une couche : "Quand je dis que c'est une conne, ce n'est pas de la diffamation, c'est de l'information."
Guy Bedos dans "C à vous", une émission présentée par Anne-sophie Lapix en décembre 2013.
À ne pas rater