Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Grease : pourquoi la tenue culte d'Olivia Newton-John lui a laissé un goût amer

.

Petite, on a toutes fantasmé sur le film Grease, le déhanché du beau John Travolta et rêvé d’avoir la même tenue qu’Olivia Newton-John lors de la scène finale. Mais ce qui nous apparaît encore comme l’un des ensembles les plus cultes du cinéma aurait en fait laissé un goût amer à l’intéressée, qui s’est récemment confiée sur le sujet.

C'était en 1978, mais nous en s'en souvient encore et on parie que vous aussi. En fait, "Grease" est l'un des seuls films de son époque à plaire encore aujourd'hui à toutes les générations confondues. De notre côté, on a profité de notre abonnement Netflix pour se le remater une énième fois et franchement, ça n'a pas pris une ride. Un peu comme la tenue iconique portée par Olivia Newton-John pour jouer la dernière scène du film. Exit la gentille et naïve Sandy, pour mettre le grappin sur Danny une bonne fois pour toute, la jolie blonde joue la carte du sexy.

Legging ultra moulant, top bardot et mules rouges à talons, la production a tout misé sur un look simple mais très percutant, surtout sur une blonde. D'ailleurs, l'ensemble est encore si populaire que les anonymes comme les stars continuent de lui emprunter son style pour Halloween. Même le monde de la beauté s'en sert pour lancer de nouvelles collections.

Mais si Gigi Hadid a l'air au top sur la photo, c'était loin d'être le cas pour Olivia Newton-John qui en garde un goût plutôt amer.

Une tenue au bord du craquage

Eh oui, Olivia a beau avoir un corps de sylphide, si on l'écoute, l'essayage était tout sauf un plaisir. Interviewée sur le sujet il y a quelques jours par Télé Loisirs, elle a révélé que le vêtement était extrêmement serré et qu'apparemment la production a été obligée de coudre le pantalon directement sur son corps, chaque matin pendant une semaine, soit le temps qu'a nécessité le tournage de la séquence. Un calvaire pour la jeune femme qu'elle était à l'époque, puisque à cause de ça, elle devait restreindre sa consommation d'eau et de nourriture.

Sympa quand on est obligée de danser toute la journée en plein cagnard...

Audrey Salles-Cook

À ne pas rater