Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Gérard Lanvin : pas de retraite à cause des impôts

Les impôts et les stars du cinéma, vaste sujet qui prête souvent à polémique. Dans son "Grand Journal" sur Canal+, Antoine de Caunes a emmené Gérard Lanvin sur ce terrain glissant. Était-ce volontaire ou non ? Quoiqu'il en soit, l'acteur n'est pas, pour une fois, monté en pression.

Hier soir, jeudi 17 avril 2014, Antoine de Caunes recevait sur le plateau du "Grand Journal" de Canal+ les acteurs Gérard Lanvin et Niels Arestrup. Tous deux venaient présenter leur dernier film, "96 heures", en salles le 23 avril 2014.

Si pendant l'émission, Antoine de Caunes est a la fois revenu sur le parcours cinématographique de ces deux grands acteurs, il a également évoqué les impôts de façon pas tout à fait direct à Gérard Lanvin. L'animateur du "Grand Journal" lui fait alors remarqué qu'il y a quelques années, Gérard Lanvin avait déclaré vouloir prendre sa retraite à 60 ans et qu'il en a aujourd'hui 63 et qu'il n'est pas à la retraite. Pourquoi ? Car "les impôts ont augmenté" explique t-il tout de go.

Il faut dire que le sexy sexagénaire, connu pour son franc parler et ses opinions qui peuvent parfois déranger un certain public, n'a jamais caché ce qu'il pensait du sujet. Ça, Antoine de Caunes le savait, et c'est certainement pour cette raison qu'il l'a lancé sur le sujet très sensible des impôts de façon très subtile.

D'ailleurs, lors d'une interview accordée au Groupe Nice-Matin en janvier 2013, Gérard Lanvin avait expliqué "j'ai honte de ce que devient mon pays parce que la délation de montrer des gens qui gagnent du pognon en les faisant passer pour des ordures, ça j'ai honte de ça." Il s'était également prononcé sur la taxe à 75% des plus hauts revenus, une taxe qu'il avait qualifié d'"excessive" avant de parler du président François Hollande qui avait expliqué que cette taxe était à titre d'exemple "Exemple de quoi ? On a jamais payé d'impôts nous ? Il va voir mon comptable, il va voir mon percepteur et il va lui dire que j'ai toujours payé ric-rac mes impôts, toujours à l'heure."

Néanmoins, le sujet des impôts n'a pas du tout été développé par la suite par Antoine de Caunes. Ce dernier a simplement commenté qu'il serait ravi de voir Gérard Lanvin encore plus longtemps au cinéma.

À ne pas rater