Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Gérard Depardieu : "il faudrait qu'il ferme sa gueule" selon Daniel Cohn-Bendit

Véritable sujet de discorde nationale, Gérard Depardieu a le don d'énerver. Le dernier en date à pousser un coup de gueule contre l'acteur n'est autre que Daniel Cohn-Bendit visiblement très remonté ce dimanche 5 octobre 2014.

Gérard Depardieu n'a pas besoin d'une actualité au cinéma pour faire parler de lui. Après des dernières semaines plutôt riches en confidences, l'acteur accessoirement cible préférée des "Guignols de l'info" est à nouveau au centre de l'attention. Après avoir enchaîné les révélations choc, celui qui affirmait il y a peu "Je n'aurais jamais dû naître" est à nouveau la cible de déclarations sans concession. Ce dimanche 5 octobre 2014 à Mouans-Sartoux lors d'une rencontre avec les lecteurs de Nice Matin, Daniel Cohn-Bendit n'a pas résisté à l'envie d'aborder le sujet Gégé. Loin de mâcher ses mots tout comme celui qu'il critique, l'ancien député européen attaque l'acteur sans détour.

Un coup de gueule de plus

En pleine promotion de son livre "L'Humeur de Dany", le nouveau retraité du parlement balance sans prendre de gants : "Gérard, j'aimerais te voir payer 145 millions d'euros". Il en rajoute une couche supplémentaire en assénant : "Depardieu est un grand acteur. Pour le reste, il faudrait qu'il ferme sa gueule". Des propos qui ne devraient pas manquer d'énerver l'acteur toujours prêt à répondre à ses détracteurs.

Une guéguerre qui dure

Du genre plutôt hargneux, ce n'est pas la première fois que Daniel Cohn-Bendit s'en prend à Depardieu. Suite à la parution de la lettre ouverte de l'acteur en janvier 2013, l'ex député écolo s'était déjà exprimé de façon choc et avait alors déclaré : "L'autre fou qui déclare la Russie comme une grande démocratie, vraiment il faut être complètement malade et complètement plein d'alcool (...) pour dire des bêtises pareilles". Taclant également Brigitte Bardot qui menaçait à l'époque de partir elle aussi en Russie, Cohn-Bendit avait également rajouté : "Ce sont des crétins finis, s'ils ont envie de tous dormir avec Poutine, qu'ils se mettent dans son lit".

Pourtant on aurait pu croire qu'après s'être lancé dans la vodka bio, Depardieu avait enfin trouvé un point commun avec Daniel Cohn-Bendit. A priori, il n'en est rien...

À ne pas rater