Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Géraldine Nakache : un nouvel amoureux mystère... et inconnu !

La renversante Géraldine Nakache est aujourd'hui l'objet du portrait de Libération. La jeune femme à la fois actrice et réalisatrice sera demain à l'affiche du film "Je fais le mort" avec François Damien. Lors de son entretien, elle revient sur son parcours dans le cinéma mais parle également brièvement de son amoureux mystère.

Géraldine Nakache a tout pour elle. Pétillante, talentueuse, belle et intelligente, elle n'aura pas eu de mal à séduire le monde du cinéma français. La jolie brune qui se fait très discrète en ce moment (on l'a seulement croisée à la soirée H&M x Isabel Marant) sera dès demain à l'affiche du film "Je fais le mort" avec François Damien. Et c'est lors d'une interview accordée à Libération que la jeune femme est revenue sur son parcours mais également sur son amoureux mystère.

Si l'actrice a été marié à l'acteur Manu Payet, ils sont désormais séparés. Mais la jeune femme a retrouvé l'amour et décide d'en parler très brièvement : "Non il n'est pas dans le cinéma; oui, je suis très contente mais là, j'ai pour projet d'un petit peu dormir". Du repos bien mérité pour celle à qui l'on doit "Tout ce qui brille" et "Nous York". Une véritable touche-à-tout qui marche sur les pas de son frère, Olivier Nakache à qui l'on doit "Intouchables". Et la belle l'avoue : "S'il avait fait opticien, j'aurais sans doute fait opticienne !"

L'égérie Schott affirme également avoir un côté solitaire, dû à son impatience : "Je m'ennuie très vite, c'est terrible dans le rapport aux gens j'ai d'ailleurs des amis mais très peu de connaissances". Ses amis on les connait d'ailleurs en partie puisqu'il y a l'actrice Leïla Bekhti, grande chouchoute du public à seulement 29 ans ainsi que Baptiste Lecaplain ou Manu Payet.

Un univers bien précis pour Géraldine qui explique également à Libération pourquoi elle est passée à la réalisation : "Etre exclusivement actrice, ce n'est pas trop possible pour moi, je suis trop tonique, bosseuse. Tu es mega infantilisée, il y a une sorte de ouate autour de toi ; réalisatrice c'est plus plein".

Une jeune femme qui n'a pas dit son dernier mot, dès demain à l'affiche du film "Je fais le mort".

À ne pas rater