Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Geneviève de Fontenay lance l'offensive contre Nabilla et sa "poitrine farcie"

Ce week-end Geneviève de Fontenay a tiré sa révérence. Mais loin de vouloir se retirer sans balancer une de ses phrases choc, la dame au chapeau a déclamé un discours d'au revoir au public lors de l'élection de Miss Prestige et ne s'est pas privée de tacler Nabilla et Zahia. C'est la guerre. 

Geneviève de Fontenay a fait ses adieux au public dans un discours donné durant la dernière élection de Miss Prestige, ce week-end. L'évènement qui se tenait dans le Haut-Rhin, ce samedi 16 janvier 2016, a vu la présidente d'honneur remettre l'écharpe pour la dernière fois à Emilie Secret, 23 ans, grande gagnante de cette édition. Mais plus que l'élection, c'est le discours de l'ex-présidente du comité Miss France qui a fait parler alors qu'elle a méchamment taclé Nabilla et Zahia.

"Les stars maintenant c'est Nabilla avec sa poitrine farcie"

C'est émue et légèrement remontée, visiblement, que Geneviève de Fontenay a fait son discours pour sa dernière élection de Miss Prestige 2016. Larmes aux yeux, cela n'a pas empêché l'ex-présidente du comité Miss France de cracher son venin. Une dernière fois. D'ailleurs ce sont ses deux cibles favorites, Nabilla et Zahia, qui en ont encore pris pour leur grade.

"Les stars maintenant c'est Nabilla avec sa poitrine farcie. C'est Zahia qui sert de dessert à un footeux. Je ne me sens plus du tout à l'aise dans cette société qui part en vrille", a déclaré la dame au chapeau, ne mâchant pas ses mots. D'ailleurs, ce n'est pas vraiment sa spécialité. En septembre 2015, encore, Geneviève de Fontenay évoquait déjà la "poitrine farcie" de Nabilla. A 83 ans, on pourrait lui reprocher de radoter un peu.

Sur l'antenne d'Europe 1, elle en remet une couche. Au micro de Jean-Marc Morandini, Geneviève de Fontenay fait son "analyse" de la société et prouve une nouvelle fois que son ennemi numéro 1 est Nabilla qu'elle rhabille pour l'hiver. "Maintenant les stars, ce ne sont plus les jeunes filles qui se respectent et qui ont de la dignité. Plus elles ont les fesses à l'air et les seins refaits, mieux c'est", a-t-elle affirmé. Un discours ouvert et pas du tout réducteur on l'aura compris. Affirmant que "l'argent domine", elle s'est indignée : "Quand on donne 3 000 euros à Nabilla pour s'exhiber et que moi, on me reproche de prendre 1 000 à 1 800 euros pour des dédicaces !". Aigrie vous avez dit ?

Nabilla répond

De son côté, la bimbo qui esquive les attaques tant bien que mal et qui s'était laissée aller à lui répondre sur le plateau de "TPMP" sur D8, lui a écrit un petit message sur Twitter. Retweetant un article du Huffigton Post qui rapportait les déclarations de Geneviève de Fontenay, Nabilla l'a accompagné d'un éloquent "bon débarras".

Il faut dire que Geneviève de Fontenay n'a semble-t-il pas trouvé d'autre bouc-émissaire et est au bord de l'acharnement à ce stade. Seulement voilà, les phrases choc ne semblent pas avoir grand impact sur la jeune femme qui continue de multiplier les clichés sexy sur Instagram.

À ne pas rater